30.11.2012 à 14:40

TravailDes employés de Nestlé menacés de mort

La Suisse politique et religieuse se mobilise pour soutenir des employés de Nestlé menacés de mort en Colombie. Ils ont jusqu’à demain pour fuir ou mourir.

von
Lise Bailat
Keystone

«Aux syndicalistes de Nestlé : Vous devez être exterminés. Vous avez jusqu’au 1er décembre 2012 pour déguerpir de la Valle del Cauca. Le 2 décembre verra le sang couler.» Le tract, signé AUC, pour Autodenfezas Unidas de Colombia ,Bacrim et Aguilas Negras, trois groupes de type paramilitaires, est froid et sans appel. Ces groupes se revendiquent anti-communistes. Ils menacent aussi dans leur tract des employés des firmes Good Year, Coca-Cola et d’entreprises sidérurgiques, la plupart membres du syndicat Sinaltrainal. Au total, onze personnes sont ciblées, leurs noms publiés. Les paramilitaires colombiens ne sont pas habitués à faire dans la dentelle, mais cet ultimatum fait fortement réagir en Suisse. L’ONG Multiwatch, des parlementaires, et même l’Eglise catholique se mobilisent.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!