Economie: Des espions chinois volent 700 documents secrets en Suisse
Actualisé

EconomieDes espions chinois volent 700 documents secrets en Suisse

Grâce à un employé corrompu, des entreprises chinoises ont mis la main sur les secrets d’une firme basée à Zoug.

par
R.M.
Des plans de construction d’équipements hautement secrets de fabrication de cette firme de Steinhausen ont été pillés.

Des plans de construction d’équipements hautement secrets de fabrication de cette firme de Steinhausen ont été pillés.

GoogleMaps

La «SonntagsZeitung» révèle une étonnante histoire d’espionnage économique. Des entreprises chinoises ont engagé deux agents qui ont opéré depuis Singapour. De là, ils ont réussi à soudoyer un cadre de Besi Switzerland, une firme de haute technologie basée à Steinhausen, dans le canton de Zoug.

Pour eux, cet homme a dérobé au moins 700 documents, qui se sont retrouvés en mains chinoises. Il s’agit surtout de «plans de construction d’équipements et de secrets de fabrication brevetés», écrit le journal dominical alémanique. Besi Switzerland est une filiale du groupe néerlandais Besi, actif dans le domaine des puces informatiques.

Un voleur très méticuleux

Selon une enquête menée par les services du Ministère public de la Confédération, écrit la «SonntagsZeitung», les larcins ont duré des mois. Il est précisé que le cadre corrompu dupliquait les documents secrets et les emballait soigneusement dans des paquets avant de les envoyer à Singapour par la poste. Puis les agents les transmettaient en Chine.

Les deux espions se sont volatilisés. Quant au cadre indélicat qui vivait en Suisse aux moments des faits, il aurait touché quelque 35 000 francs pour ses agissements. Et il a été condamné à une amende de… 35 000 francs. Contactée par la «SonntagsZeitung», la société Besi n’a pas souhaité s’exprimer.

Votre opinion