Publié

ItalieDes femmes martyres pour dire non à la mafia

A l’occasion de la Journée de la femme, la Calabre s’est choisi trois martyres pour tourner le dos à la ’ndrangheta.

par
Ariel F. Dumont
Le corps de Lea avait été dissous dans cette propriété près de Monza.

Le corps de Lea avait été dissous dans cette propriété près de Monza.

FABRIZIO RADAELLI/EPA

Fatiguée de la violence, la Calabre a décidé de tourner le dos à la ’ndrangheta, la mafia locale. Pour le dire haut et fort, la région s’est choisi trois martyres à l’occasion, demain, de la Journée de la femme. L’idée a été lancée par Il Quotidiano della Calabria , un journal local qui tire chaque jour à 250?000?exemplaires. «Si nous oublions ces trois femmes, leur sacrifice aura été inutile», a déclaré la semaine dernière le directeur du quotidien, Mario Cosenzo. Il a montré la première page du journal de demain où campe la photographie de Giuseppina Pesce, Maria Concetta Cacciola et Lea Garofalo accompagnée d’un brin de mimosa.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!