Actualisé

ThailandeDes feux d'artifice explosent faisant 3 morts et 40 blessés

Les célébrations du nouvel an chinois en Thaïlande ont tourné au drame mardi, lorsque des feux d'artifice ont explosé et mis le feu à des maisons voisines.

Feu d'artifice Lunaire de Nouvel An dans Suphan Buri.

Feu d'artifice Lunaire de Nouvel An dans Suphan Buri.

Reuters

Des éléments incandescents des feux d'artifice sont retombés sur une zone résidentielle derrière le temple chinois de Suphan Buri, au Nord-Ouest de Bangkok, où des célébrations officielles avaient lieu.

«Nous pensons que l'explosion était un accident. Le feu est sous contrôle mais nous continuons à surveiller», a indiqué un responsable de la police locale, Reera Butrpho.

Il a précisé que les trois morts et certains des blessés étaient des spectateurs du feu d'artifice, les autres ayant été brûlés dans l'incendie des maisons de bois aux alentours.

La télévision a montré maisons et véhicules en flammes et des habitants emmenés à l'hôpital sur des brancards. Selon la chaîne TNN, les trois morts étaient membres de l'équipe d'artificiers.

Eclats de verre

«J'a vu les feux d'artifice arriver directement sur ma maison et entrer à l'intérieur», a raconté Krianee Kitpat, expliquant qu'elle était alors juste à l'extérieur et qu'elle avait été par des éclats de verre lorsque son aquarium avait explosé.

«Des feux d'artifice ont explosé à une basse altitude et sont tombés sur la tente où étaient stockés les autres feux d'artifice et cela a provoqué une énorme explosion et un incendie», a ajouté sur TNN Suran Sahaidee, un moine d'un temple bouddhiste voisin.

Des tentes doivent être mises en place pour accueillir les habitants des maisons détruites par le feu. Le vice-Premier ministre Chumpol Silpa-archa et son frère, l'ancien Premier ministre Banharn Silpa-archa, assistaient à ces célébrations du nouvel an chinois qui étaient retransmises à la télévision plus tôt dans la journée, mais seraient sains et saufs.

(AFP)

Ton opinion