Birmanie - Des fleurs dans les cheveux pour l’anniversaire d’Aung San Suu Kyi
Publié

BirmanieDes fleurs dans les cheveux pour l’anniversaire d’Aung San Suu Kyi

Samedi, de nombreuses militantes pro-démocratie portaient des fleurs dans leurs cheveux pour l’anniversaire de la dirigeante birmane, renversée par un coup d’État.

Cette photo a été postée sur Facebook. 

Cette photo a été postée sur Facebook.

AFP

De nombreuses militantes pro-démocratie en Birmanie portaient samedi des fleurs dans les cheveux pour marquer l’anniversaire de la dirigeante Aung San Suu Kyi, renversée par le coup d’État du 1er février. Aung San Suu Kyi, actuellement en résidence surveillée et qui doit à nouveau être traduite en justice la semaine prochaine, portait très souvent des fleurs dans son chignon, un style devenu sa signature.

De nombreuses photos de chignons fleuris ont été postées samedi sur les réseaux sociaux, accompagnées de vœux pour les 76 ans de la dirigeante chassée par la junte, et que beaucoup de Birmans continuent à considérer comme la dirigeante légitime du pays. «Que notre dirigeante soit en bonne santé», a ainsi souhaité la reine de beauté Thuzar Wint Lwin, candidate birmane à l’élection 2020 de Miss Universe, avec une photo montrant des fleurs rouges dans ses cheveux.

Sur cette photo du 2 décembre 2015, le général Min Aung Hlaing et Aung San Suu Kyi se serrent la main. Là aussi, ses cheveux sont retenus par des fleurs. 

Sur cette photo du 2 décembre 2015, le général Min Aung Hlaing et Aung San Suu Kyi se serrent la main. Là aussi, ses cheveux sont retenus par des fleurs.

AFP

«Joyeux anniversaire, mère Suu»

Dans le nord de Rangoun, des affiches avec un portrait de Aung San Suu Kyi sont apparues dans les rues, exprimant leur solidarité avec la dirigeante. «Joyeux anniversaire, mère Suu. Nous sommes avec vous», disent les affiches. D’autres militants sont descendus dans les rues dans plusieurs villes, et dans la région de la minorité des Karens des soldats rebelles se sont photographiés avec des fleurs sur l’oreille.

Les manifestants font le salut à trois doigts et tiennent des affiches d’Aung San Suu Kyi lors d’une manifestation contre le coup d’État militaire à Rangoun, le 19 juin 2021, jour de l’anniversaire de la dirigeante détenue.

Les manifestants font le salut à trois doigts et tiennent des affiches d’Aung San Suu Kyi lors d’une manifestation contre le coup d’État militaire à Rangoun, le 19 juin 2021, jour de l’anniversaire de la dirigeante détenue.

AFP

La répression contre les manifestants depuis le coup d’État qui a porté la junte au pouvoir a fait au moins 870 morts, et près de 5000 personnes sont actuellement en détention, selon une ONG locale.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire