Football: «Des fois, un Saint-Bernard mord, tu sais pas pourquoi...»
Publié

Football«Des fois, un Saint-Bernard mord, tu sais pas pourquoi...»

Christian Constantin, qui avait réuni les médias dans son fief de Martigny, a expliqué pourquoi il était allé donner «trois-quatre claques et un coup de pied au cul» de Rolf Fringer, jeudi à Lugano.

par
Renaud Tschoumy
Martigny

Christian Constantin a choisi de réunir les médias dans son fief de la Porte d'Octodure, à Martigny-croix. La salle de sous-sol où se déroulent les traditionnelles conférences de presse du FC Sion état bondée, au lendemain de son altercation avec Rolf Fringer.

Vous avez pu suivre cette conférence en live-ticker sur «Le Matin.ch» et nos applis.

Entre autres phrases pour expliquer sa réaction, conséquence d'un long différend entre les deux hommes: «C'est comme les Saint-Bernard, dans le fond. En général, tous les Saint-Bernard sont gentils, et des fois, tu sais pas pourquoi, ils te mordent.»

Retrouvez deux interviews du président sédunois. En haut, il s'exprime sur son geste. Ci-dessous, il détaille les raisons qui l'ont poussé à quitter le comité de candidature de Sion 2026, dont il était le vice-président.

Votre opinion