Royaume-Uni - Des fouilles entreprises pour retrouver une jeune fille disparue en 1968
Publié

Royaume-UniDes fouilles entreprises pour retrouver une jeune fille disparue en 1968

En Angleterre, la police va inspecter le sol d’un café dans l’espoir de retrouver la dépouille de Mary Bastholm. La jeune fille aurait été la victime du tueur en série Frederick West.

En avril 1994, des policiers avaient fouillé le jardin de la «Maison de l’horreur» à Gloucester, où Frederick et Rosemary West tuèrent dix personnes, dont leurs enfants respectifs.

En avril 1994, des policiers avaient fouillé le jardin de la «Maison de l’horreur» à Gloucester, où Frederick et Rosemary West tuèrent dix personnes, dont leurs enfants respectifs.

AFP

Des fouilles doivent débuter dans un café du sud-ouest de l’Angleterre, dans l’espoir de retrouver la dépouille d’une jeune fille disparue il y a plus de 50 ans, une affaire dans laquelle était soupçonné l’un des plus célèbres tueurs en série britanniques, Frederick West.

La police a indiqué, lundi soir, avoir trouvé à Gloucester des «preuves possibles» de l’endroit où Fred West a pu avoir enterré Mary Bastholm, une jeune fille de 15 ans vue vivante pour la dernière fois en janvier 1968.

Du tissu bleu

Parmi les éléments transmis à la police par une société de production audiovisuelle, figure une photo de tissu bleu enterré dans une partie de la cave. Mary Bastholm portait un manteau bleu lorsqu’elle a disparu.

Avant de se suicider en prison, en 1995, à l’âge de 53 ans, Fred West était soupçonné de la disparition de Mary, survenue à une époque durant laquelle ce maçon travaillait dans la rue où elle était employée comme serveuse dans un café.

Cadavres dans le jardin

Fred West était inculpé des meurtres de douze femmes, qu’il avait avoués. Neuf des cadavres avaient été découverts dans le jardin et le sous-sol de sa maison de Gloucester, rebaptisée par les médias «Maison de l’horreur».

Trois autres cadavres, dont celui de la première femme de Fred West, ont été retrouvés dans trois endroits où la famille avait habité auparavant. Les victimes, y compris une fille du couple et une autre enfant de Fred West, tuée à l’âge de 8 ans, avaient été torturées et violées avant d’être tuées. L’affaire avait traumatisé le pays.

Archéologues à l’œuvre

Les archéologues de la police scientifique et technique ont confirmé un certain nombre d’anomalies structurelles dans la cave du café de Gloucester, justifiant de nouvelles recherches.

Selon un responsable de la police locale, John Turner, les membres de la famille de Mary «comprennent qu’il est possible que nous ne trouvions pas de restes humains, mais ils savent aussi que nous ferons tout notre possible pour déterminer si Mary est enterrée à cet endroit».

«Faire notre deuil»

«Nous espérons que ce soit l’occasion de finalement pouvoir faire notre deuil», a réagi la famille.

La femme de Fred West, Rose, a été reconnue coupable dans dix des meurtres en novembre 1995 et purge une peine de prison à perpétuité.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires