Cyclisme: Des frayeurs, des tensions et un doigt d’honneur à 200 francs

Publié

CyclismeDes frayeurs, des tensions et un doigt d’honneur à 200 francs

Peu après avoir franchi la ligne d’arrivée, Wout van Aert a adressé un doigt d’honneur à Peter Sagan, qui venait de lui donner un coup d’épaule lors du houleux sprint final de la 11e étape du Tour de France.

par
Sport-Center/AFP
Peter Sagan, à gauche, a donné un coup d’épaule à Wout van Aert pour tenter de se frayer un passage vers la ligne d’arrivée. Un geste qui lui a valu un doigt d’honneur de la part du cycliste belge. 

Peter Sagan, à gauche, a donné un coup d’épaule à Wout van Aert pour tenter de se frayer un passage vers la ligne d’arrivée. Un geste qui lui a valu un doigt d’honneur de la part du cycliste belge.

Wout Van Aert a déclaré avoir été «stupéfait» après avoir été gêné par Peter Sagan dans le sprint tumultueux qui a conclu la 11e étape du Tour de France, mercredi, à Poitiers.

Le Belge, 4e sur la ligne d’arrivée, est remonté à la troisième place après le déclassement du Slovaque qui a forcé le passage entre lui et les barrières.

«Il y avait encore assez de place sur la droite», a estimé Van Aert qui a reconnu avoir lancé le sprint de trop loin, contre le vent. «Mais ma seule chance était de commencer le sprint tôt, sinon j’étais définitivement pris au piège. C’était de trop loin pour parler d’un sprint parfait».

«Quand Sagan m’a poussé, j’ai été tellement stupéfait que j’ai perdu mon élan. Je pense que j’aurais pu gagner», a ajouté le Belge, déjà vainqueur à deux reprises depuis le départ du Tour, à Privas (5e étape) et à Lavaur (7e étape).

Van Aert, qui a fait un doigt d’honneur à Sagan sitôt la ligne franchie, a écopé d’une amende de 200 francs suisses (185 euros) pour «comportement inconvenant ou déplacé». «Il était normal que je sois en colère. J’ai vraiment eu très peur. Pour moi, c’était dangereux et inapproprié. J’ai été très surpris et choqué sur le moment», s’est défendu le sprinter belge.

Sagan, pour sa part, a été déclassé à la dernière place du peloton, une sanction assortie d’une pénalité supplémentaire de 13 points pour le classement par points. Il a reçu également une amende de 500 francs suisses (463 euros).

Sur Twitter quelques heures après la course, le coureur français Hugo Hofstetter a également fait part de son mécontentement suite au «jeu dangereux» de Peter Sagan. «Hey Peter Sagan, a-t-il écrit sur le réseau social. Avec tout le respect que j’ai pour toi, si je ne freine pas à cet instant, peut-être que moi-même et d’autres coureurs serions à l’hôpital en ce moment… Je suis très déçu».

Ton opinion

3 commentaires