Partenariat - Des frigos bien remplis à disposition des plus démunis
Publié

PartenariatDes frigos bien remplis à disposition des plus démunis

L’Association Free Go, soutenue par la Loterie Romande, dépose des réfrigérateurs dans diverses échoppes et les remplit afin de permettre aux personnes en situation de précarité de se servir gratuitement.

par
Victor Fingal
Mélanie Roseilli et Marilyn Béguin, respectivement coprésidente et présidente de Free Go, lors d'une récente action de distribution de vivres depuis un local à Neuchâtel.

Mélanie Roseilli et Marilyn Béguin, respectivement coprésidente et présidente de Free Go, lors d'une récente action de distribution de vivres depuis un local à Neuchâtel.

DR

Une quinzaine de négoces neuchâtelois, du kiosque, au snack en passant par le garage et la boulangerie, dispose d’un réfrigérateur rempli de victuailles, destiné à ceux que la faim tenaille. «Aux commerçants qui l’acceptent, explique Marylin Béguin, cofondatrice et présidente de l’Association Free Go, nous installons un frigo gratuitement et nous le remplissons une fois par semaine. Tous ceux qui en ressentent le besoin, peuvent aller se servir, sans autre, pendant les heures d’ouverture.»

Les aliments proviennent des invendus de diverses sources, boulangerie, magasin d’alimentation et même des restaurants, quand ils ne sont pas paralysés par la pandémie. Ils sont collectés par un réseau composé d’une soixantaine de bénévoles et emmenés dans un local central à Cortaillod (NE) avant d’être redistribués dans les commerces qui ont accepté de jouer le jeu. «Les denrées périssables sensibles, ajoute la présidente, sont placées dans des boîtes isothermes afin de respecter la chaîne du froid. Quant aux plats chauds, leur température doit obligatoirement atteindre 75° lors de la récolte et pour être placé dans un Free Go, ils doivent descendre à 5° en une heure maximum pour respecter les mesures sanitaires.»

Aussi dans le canton de Vaud

Parti de La Chaux-de-Fonds en 2019, Free Go se développe constamment. Aujourd’hui, l’association neuchâteloise s’apprête à déposer des frigidaires dans cinq nouveaux magasins indépendants de la région. Mais elle n’entend pas se limiter à des frontières cantonales et prépare déjà une première installation à Bussigny (VD). «Dites à vos lecteurs que nous sommes à la recherche d’un local à Bussigny ou dans les environs qui nous permettrait de rassembler les aliments collectés avant de les redistribuer. Nous aimerions aussi agrandir en conséquence notre réseau de bénévoles.»

C’est grâce au soutien de la Loterie Romande que Free Go a pu acquérir des frigos neufs. «Notre association à but non lucratif est composée uniquement de bénévoles, précise Marilyn Béguin. Pour notre fonctionnement, nous dépendons des dons, des sponsors et des partenaires. C’est dire combien l’aide de la LoRo est importante.»

Votre opinion