Football - Des Gallois impossibles à juger et battus par les Bleus
Publié

FootballDes Gallois impossibles à juger et battus par les Bleus

Le Pays de Galles, adversaire de la Suisse en ouverture de l’Euro 2020, a été battu par la France en match de préparation (3-0). La Suisse n’en tirera pas grand enseignement.

par
Robin Carrel
Les Gallois n’ont rien pu faire sur le 2-0 inscrit par Antoine Griezmann.

Les Gallois n’ont rien pu faire sur le 2-0 inscrit par Antoine Griezmann.

AFP

Les observateurs de l’ASF et de Vladimir Petkovic, qui ont suivi la partie amicale disputée mercredi soir à Nice, n’auront pas grand-chose à retirer de la partie entre Français et Gallois. Ils auront juste remarqué que, pendant vingt-cinq minutes, les «Dragons» ont évolué dans un 4-4-2 à plat des familles, avec un Gareth Bale en pointe et en bonne forme. L’expulsion de Neco Williams, remarquée par la VAR dès la 26e, a tout chamboulé.

Les Français ont fini par ouvrir le score à la 34e minute par Kylian Mbappé, mais pas sur le penalty qui a conduit à l’expulsion du joueur de Liverpool. Il avait, en effet, été manqué par Karim Benzema, 5 ans et 237 jours après son dernier but en Bleu. Il s’agissait là de son troisième échec dans l’exercice à onze mètres, carrière en club comprise. À chaque fois c’était sous le maillot bleu. Son avant-dernier échec datait de 2014, contre la Suisse, lors de la Coupe du monde au Brésil.

4-4-2 des familles au départ

Dans une partie déséquilibrée dès le départ et forcément encore plus compliquée pour des Gallois à dix, Antoine Griezmann a marqué un magnifique deuxième but à la 48e, fêtant ainsi de la meilleure des manières la centième partie avec le brassard de capitaine du gardien Hugo Lloris. Benzema s’est cru maudit encore une fois à la 79e. L’ancien banni a trouvé le poteau à la suite d’un bel enchaînement, mais Ousmane Dembélé avait bien suivi pour marquer le troisième (79e).

La presse française s’attendait à ce que le Pays de Galles aligne une formation de coiffeurs, en pleine préparation pour le futur championnat d’Europe. Faux: Robert Page, le sélectionneur gallois, a envoyé au feu une équipe qui devrait être proche de celle qui affrontera Xherdan Shaqiri et compagnie le 12 juin à Bakou. Les Dragons se sont alignés avec Daniel James en pointe, aux côtés de Bale. Harry Wilson, le Liverpuldien, occupait le flanc droit. Les Gallois n’ont guère eu l’occasion de s’exprimer et ont passé la soirée dans leurs trente derniers mètres.

Votre opinion