Actualisé 19.05.2020 à 17:06

RacketDes hackers s'apprêtent à vendre les données de Madonna

Le groupe REvil, qui a subtilisé 756 Go de documents à une prestigieuse firme d'avocats, exige 1 million de dollars pour annuler les enchères.

par
LeMatin.ch
Les documents seraient des contrats de travail, des accords confidentiels, et des contrats de sponsoring.

Les documents seraient des contrats de travail, des accords confidentiels, et des contrats de sponsoring.

Instagram

Les pirates qui ont hacké la prestigieuse firme légale Grubman Shire Meiselas & Sacks demandent au moins 1 million de dollars à l'entreprise, sans quoi ils vendront aux enchères des données sensibles à propos de Madonna. Des données appartenant à Lady Gaga, Madonna, Elton John, Mariah Carey et Nicki Minaj, entre autres, ont été dérobées plus tôt dans le mois par le groupe Revil, aussi appelé Sodinokibi.

Ils demandaient au départ 21 millions de dollars pour le retour des 756 gigas de données d'informations, puis ont doublé leur demande une fois que la firme a expliqué qu'ils ne «négocient pas» avec les hackers. Les cyber-criminels ont déjà dévoilé certains documents confidentiels sur Lady Gaga. Après avoir assuré détenir également «un paquet de linge sale» à propos de Donald Trump, voilà que leur attention se tourne vers Madonna.

«L'acheteur peut en faire ce qu'il veut»

«Des gens intéressés nous ont contactés et ont accepté de payer pour toutes les données sur le président américain. Nous sommes contents, et tenons notre promesse. Nous nous apprêtons à vendre les données de Madonna. L'acheteur peut en faire ce qu'il veut», ont-ils dévoilé par communiqué sur le Dark Web. Le type de données n'a pas été précisé, mais d'après d'autres informations, cela inclurait «des contrats de travail, des accords confidentiels, et des contrats de sponsoring».

La firme d'avocats a par ailleurs déjà fait savoir qu'elle ne représentait pas les affaires de Donald Trump et ne détenait donc aucun dossier le concernant.

Cover Media

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!