Actualisé

FranceDes hectares de forêt ravagés par le feu à Lacanau

Un incendie dévorait toujours jeudi soir une forêt de pins à proximité de la station balnéaire de Lacanau sur la côte Atlantique, après avoir ravagé en seulement quelques heures plus de 400 hectares de végétation et grièvement blessé un pompier.

1 / 13
Un canadair tente d'éteindre le sinistre.

Un canadair tente d'éteindre le sinistre.

AFP
Un canadair

Un canadair

AFP
Le feu dégage une quantité de fumée impressionnante.

Le feu dégage une quantité de fumée impressionnante.

AFP

«On en est à 400 hectares et la situation est peu favorable en raison de vents tourbillonnants», a déclaré peu avant 19h un officier de communication du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) de la Gironde.

Ce responsable a précisé que le feu ne semblait pas à ce stade maîtrisé.Cet incendie est l'un des plus importants depuis le début de l'été en France après les multiples départs de feu qui avaient touché la Catalogne française, le 22 juillet, et emporté plusieurs centaines d'hectares.

Un pompier a par ailleurs été grièvement blessé à la tête par une branche et transporté à l'hôpital.

Quatre Canadairs

En début de soirée toutefois cinq maisons seulement avaient dû être évacuées. Les 120 sapeurs-pompiers, accompagnés de vingt membres de l'unité spécialisée des pompiers sur les feux de forêts, ont reçu les renforts d'unités venues des départements limitrophes.

Quatre Canadairs et deux avions Dash appuyaient les pompiers sur le front des flammes.

L'incendie se produit alors que Lacanau, station balnéaire située à une cinquantaine de km au nord-ouest de Bordeaux et réputée pour ses vagues, reçoit actuellement l'élite mondiale du surf, pour le Lacanau Surf Pro, une étape du circuit pro mondial de cette discipline.

Toujours dans le Sud Ouest un deuxième front a mobilisé les pompiers jeudi à Mimizan, dans les Landes, où quinze unités de pompiers ont lutté contre un feu qui s'est déclaré en début d'après-midi en bout de piste de l'aérodrome, avec le renfort de deux Canadairs.

Ces incendies interviennent alors que l'Espagne, en proie comme la France à une vague de chaleur, a perdu des dizaines de milliers d'hectares dévorés par le feu depuis le début de l'été.

L'incendie plus proche de la France avait ravagé à partir du 22 juillet en Catalogne, non loin de la frontière française, avait fait quatre morts et brûlé 14'000 hectares de végétation.

Du côté français de la frontière, une trentaine d'incendies attisés par un vent violent avaient alors aussi détruit des centaines d'hectares de végétation

(AFP)

Ton opinion