Spectacle - Des héros de l’espace à Lausanne pour nous refaire rêver

Actualisé

SpectacleDes héros de l’espace à Lausanne pour nous refaire rêver

Ils ont marché sur la Lune, volé dans les navettes: ils seront sur scène à l’EPFL pour partager avec le public leur aventure, la plus folle d’une humanité qui vit pourtant des heures sombres.

par
Michel Pralong

La bande-annonce de «Legends of Space»

RMS Entertainment and Swissapollo

«Venez vivre, respirer, vous retrouver ensemble pour partager de grands moments». Ce grand show de «Legends of Space», son organisateur, Lukas Viglietti le voit comme une grande bouffée d’oxygène après deux ans de pandémie mondiale qui nous a étouffés. Un bol d’air qui devait avoir lieu plus tôt, en décembre dernier, mais le virus nous restreignait alors toujours dans notre vie sociale. La plupart des restrictions sont aujourd’hui levées, le spectacle pourra donc bien avoir lieu les 18 et 19 mars prochains à l’EPFL (les billets sont déjà en vente). Même si la guerre en Ukraine a assombri la fête.

Pourtant, l’aventure spatiale reste un bon moyen pour croire en l’humanité, capable du meilleur lorsqu’elle le veut. Car si la conquête de l’espace a progressé grâce à une féroce compétition, elle avance encore mieux lorsque les nations coopèrent. Penser à l’espace, c’est également prendre de la hauteur et constater que nous sommes les habitants d’une même planète et cela devrait nous unir plutôt que de nous diviser. Tous ceux qui ont vu la Terre d’en haut et qui seront présents sur la scène du Swiss Tech Convention Center en sont d’ailleurs pleinement conscients. C’est aussi pour cela qu’il faut aller les voir et les écouter.

Pilote de ligne chez Swiss, Lukas Viglietti est un tel passionné d’espace qu’il a fondé Swissapollo et a su s’attirer la confiance de tous les astronautes et scientifiques qu’il a rencontrés. Il a commencé il y a plus de 10 ans à organiser des conférences qui sont ensuite devenues des spectacles: «Moonrace» en 2015 à Lausanne, les 25 ans du premier vol dans l’espace de Claude Nicollier en 2017, toujours à Lausanne. Et, en 2019, à Los Angeles, un énorme événement pour le 50e anniversaire du premier homme sur la Lune.

Le dernier commandant d’Apollo

Dans ce nouveau show, «Legends of Space», les protagonistes vont nous faire revivre leurs aventures, mais on va également expliquer où l’on va, quelles seront les suites de l’aventure spatiale. Dans ce spectacle de plus de deux heures, Lukas Viglietti accueillera sur scène ses invités et traduira leurs propos en français. Il y aura deux hommes qui ont marché sur la Lune, Charlie Duke et Dave Scott. Ce dernier est l’unique commandant d’une mission Apollo (Apollo 15) encore en vie. «Il nous fera revivre le moment où il a posé son engin sur la Lune entre de grandes montagnes, exercice particulièrement périlleux».

Gerry Griffin, directeur de vol des missions Apollo, Kathy Sullivan, première Américaine à sortir dans l’espace, Ellen Ochoa, astronaute et ancienne directrice du Johnson Space Center, l’astronaute français Jean-François Clervoy, notre seul Suisse spatial Claude Nicollier ainsi que le professeur Mark Mc Caughrean conseiller scientifique de l’ESA: tel est l’impressionnant casting de ce spectacle qui sera bien plus qu’une conférence. Des images seront projetées sur le grand écran de 25 mètres, avec des fumigènes, un vrai sons et lumières.

«Ce n’est pas réservé aux seuls passionnés de l’aventure spatiale, précise Lukas Viglietti. C’est pour toute la famille. Le public pourra vivre ce que les astronautes ont vécu, découvrir des choses qu’il ne savait pas, rire, mais s’émouvoir aussi, avec notamment une séquence en mémoire des héros de l’espace disparu».

Expo et attractions avant le spectacle

Les festivités débuteront à 18 heures, deux heures avant le début du spectacle. Dans le foyer de l’auditorium, le public sera accueilli à des bars, pourra voir des expositions dont un modèle de la capsule Orion de la future mission Artemis pour la Lune, rencontrer des stars de YouTube (Vicnet, 12 Parsecs and Le Point Genius), se faire prendre en selfie, admirer les œuvres spatiales de l’artiste Matt Turner et obtenir des autographes des pilotes de la Patrouille suisse.

Ce show, Lukas Viglietti espère ensuite lui faire faire une tournée européenne, voire mondiale: Monaco, Londres, Dubaï, la Chine pourquoi pas et, ce serait la cerise sur le gâteau, au Kennedy Space Center. «Avec notre drapeau suisse, nous pouvons faire cela, bien des portes s’ouvrent».

Le président de Swissapollo vient d’ailleurs de sortir une édition augmentée de son livre: «Apollo Confidentiel» est en effet devenu «D’Apollo à Artemis confidentiel», car aux récits de tous ceux qui ont marché sur la Lune est venu s’ajouter un chapitre sur le futur de l’exploration spatiale. Pour continuer à rêver en espérant que les hommes se donnent la main pour atteindre les étoiles plutôt que de se faire la guerre sur la seule planète qu’ils ont.


«D’Apollo à Artemis confidentiel» de Lukas Viglietti, Ed, e Boeck Supérieur, 304 pages


«D’Apollo à Artemis confidentiel» de Lukas Viglietti, Ed, e Boeck Supérieur, 304 pages

Ton opinion

0 commentaires