10.11.2016 à 20:35

Etats-UnisDes idées polémiques retirées du site de Trump

Le projet, entre autres, d'interdire de territoire les musulmans n'apparaît plus sur le site de campagne du nouveau président.

1 / 150
Un mur anti-immigrés devrait être érigé à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, comme l'a affirmé Donald Trump durant sa campagne électorale. C'est le Congrès américain qui avancera l'argent. (Vendredi 6 janvier 2017)

Un mur anti-immigrés devrait être érigé à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, comme l'a affirmé Donald Trump durant sa campagne électorale. C'est le Congrès américain qui avancera l'argent. (Vendredi 6 janvier 2017)

AFP
Le milliardaire Wang Jianlin, l'un des hommes les plus riches de Chine, a averti Donald Trump que 20'000 emplois étaient menacés aux Etats-Unis, notamment à Hollywood, si le futur président américain devait bloquer ses investissements dans le pays. (Mardi 13 décembre 2016)

Le milliardaire Wang Jianlin, l'un des hommes les plus riches de Chine, a averti Donald Trump que 20'000 emplois étaient menacés aux Etats-Unis, notamment à Hollywood, si le futur président américain devait bloquer ses investissements dans le pays. (Mardi 13 décembre 2016)

Keystone
Moscou nie avoir cherché à faire élire Trump contrairement aux informations parues dans le Washington Post. (Lundi 12 décembre 2016)

Moscou nie avoir cherché à faire élire Trump contrairement aux informations parues dans le Washington Post. (Lundi 12 décembre 2016)

AFP

Certaines des propositions les plus controversées formulées par Donald Trump durant la campagne électorale ont disparu jeudi de son site internet de campagne. Parmi elles: son appel à interdire aux musulmans l'entrée aux Etats-Unis et sa promesse de dénoncer l'Accord de Paris sur le climat.

Le lien vers sa proposition intitulée «Déclaration de Donald J. Trump pour empêcher l'immigration musulmane», dans laquelle il appelait à une «fermeture intégrale des Etats-Unis aux musulmans souhaitant s'y rendre», a tout bonnement disparu, tout comme sa liste de personnalités envisagées pour la Cour suprême et certains détails de ses projets économiques et en matière de défense.

Collecte de fonds

Les liens en question semblent avoir été modifiés le jour du scrutin, mardi. Ils redirigent désormais les lecteurs vers une page de collecte de fonds électoraux. L'équipe de campagne de Trump n'a pas répondu aux courriels répétés de Reuters demandant la raison de ces disparitions.

Sur la chaîne CNBC, le prince saoudien Al Walid ben Talal s'est félicité jeudi que l'équipe de campagne de Trump ait retiré du site internet la proposition sur l'interdiction des musulmans. Il a dit en outre que Trump avait éliminé de son compte Twitter certaines déclarations sur les musulmans.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!