Publié

AustralieDes incendies détruisent des dizaines d'habitations

Des dizaines d'habitations des Etats de Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria ont été réduites en cendres par de violents incendies.

Selon les pompiers australiens, la combinaison d'un air très chaud et très sec et de vents très violents est la cause des violents incendies. (Dimanche 18 mars 2018)

Selon les pompiers australiens, la combinaison d'un air très chaud et très sec et de vents très violents est la cause des violents incendies. (Dimanche 18 mars 2018)

AFP

Des températures élevées et des vents violents ont attisé d'importants feux de broussailles et d'herbes en Australie, selon les autorités, réduisant en cendres des dizaines de maisons et tuant du bétail.

Jusqu'à 70 logements ont été endommagés ou détruits à Tathra, village balnéaire pittoresque de la côte méridionale de Nouvelle-Galles du Sud, ravagé dimanche par un incendie. Environ 40'000 hectares ont également été brûlés dans le sud-ouest de l'Etat voisin de Victoria, parcouru pendant le weekend par des dizaines de sinistres dans lesquels sont morts vaches et boeufs.

NSW Police: The weather conditions are more favourable today, and we might even see some shower activity - so hopefully firefighters can get the upperhand and call this fire contained over the next 24 hours.MORE: https://t.co/m88Bq2m2Qo#NewsDaypic.twitter.com/GijVMRQFw6— Sky News Australia (@SkyNewsAust) 19 mars 2018

«Il y a eu un concours dramatique de circonstances hier après-midi pour les gens de Tathra, dominées par cet air très chaud et très sec et ces vents très violents», a déclaré lundi à Sky News Australia Shane Fitzsimmons, responsable des pompiers de Nouvelle-Galles du Sud. «On a vu des pluies de braise s'abattre sur le village et ses alentours».

Le sud-est de l'Australie connaît des températures inhabituellement chaudes. D'après les spécialistes, ces incendies témoignent de la prolongation de la saison des feux de forêts, qui survient normalement pendant l'été austral, entre décembre et février, en raison du changement climatique.

A Tathra, plus de 1000 hectares ont été brûlés et une soixantaine de pompiers luttaient toujours lundi contre les flammes, selon Greg Allan, porte-parole des pompiers. Dans l'Etat de Victoria, le Premier ministre Daniel Andrews a chiffré à 18 les maisons détruites par les flammes.

«Avec la taille de cet incendie, son intensité absolue, sa vitesse, nous sommes très chanceux de ne pas parler de blessés ou de tués», a-t-il dit à la presse.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!