Publié

ProstitutionDes jeunes Roumains draguent les seniors

A Genève, de jeunes hommes proposent leurs services tarifés en cassant les prix et de manière illégale. Les clients sont tout de même sur leurs gardes.

par
Valérie Duby
Les prostitués cherchent souvent des clients dans un bar de la rue de Berne connu comme lieu de rencontre des homosexuels.

Les prostitués cherchent souvent des clients dans un bar de la rue de Berne connu comme lieu de rencontre des homosexuels.

Christian Bonzon

La mendicité à la grand-papa, c’est fini. Aujourd’hui, les Roumains sont actifs dans toutes sortes de domaines à Genève: les vols, les cambriolages, le recyclage de métaux précieux dérobés, la prostitution. Une prostitution illégale, ces jeunes femmes et hommes n’étant de loin pas tous enregistrés auprès de la brigade des mœurs de la police genevoise comme l’exige la loi, et ne payant ni AVS ni impôts. Leur terrain de chasse? On en trouve aussi bien dans le quartier de Plainpalais, à proximité de la gare Cornavin ou encore à Meyrin, devant le centre commercial. Des cas ont aussi été signalés dans les toilettes publiques du parc Geisendorf, dans des cabines de sex-shop du quartier des Pâquis, un sauna de la rue Pradier.

Votre opinion