Publié

Maison-BlancheDes journalistes français se font remonter les bretelles

Certains correspondants se sont fait prendre comme des garnements en train de s'auto-photographier dans le sanctuaire politique.

par
Lematin.ch
Selfie du journaliste du Monde Thomas Wieder, publié sur Twitter, au moment précis ou ce dernier se voit poser une main sur l'épaule. Avec les présidents Hollande et Obama dans le fond du bureau ovale...

Selfie du journaliste du Monde Thomas Wieder, publié sur Twitter, au moment précis ou ce dernier se voit poser une main sur l'épaule. Avec les présidents Hollande et Obama dans le fond du bureau ovale...

DR

Certes le «selfie» – soit l'art de s'auto-photographier en des lieux exceptionnels ou non – est à la mode. L'art de le faire discrètement n'est cependant pas hautement maîtrisé par certains membres de la meute des journalistes français envoyés couvrir la visite du Président Hollande aux États-Unis.

Le correspondant du Monde, et quelques autres, en ont fait les frais, au cœur même de la Maison-Blanche, à trop vouloir fanfaronner dans le bureau ovale et autres lieux emblématiques de la bâtisse. Au point de provoquer l'intervention du personnel de sécurité pour remettre à l'ordre les garnements pris en faute.

Tout cela serait certainement resté en famille si la manie de tout partager sur la Toile ne s'était pas retournée contre ses acteurs. Avec quelques gorges chaudes déployées sur Twitter histoire d'en rajouter une couche sur la réputation du français à l'étranger et même quelques commentaires confraternels pour se demander si cette attitude ne manque tout de même pas un tout petit peu de sérieux.

Votre opinion