Annonces du Conseil fédéral - Dès le mois d’août, le retour à une vie quasiment normale

Publié

Annonces du Conseil fédéralDès le mois d’août, le retour à une vie quasiment normale

Le gouvernement a présenté son plan de sortie des restrictions en trois phases. Dès le milieu de l’été, la plupart d’entre elles pourraient être levées, y compris l’obligation du port du masque dans la plupart des lieux.

par
Yannick Weber
Dès le milieu de l’été, la Suisse pourrait commencer à fortement lever une grande partie des restrictions. 

Dès le milieu de l’été, la Suisse pourrait commencer à fortement lever une grande partie des restrictions.

Getty

«Montrer à quoi pourraient ressembler les prochains mois». Telle était la tâche que s’est donnée Alain Berset lors de la conférence de presse hebdomadaire du Conseil fédéral. Le gouvernement a déterminé trois phases, corrélées avec l’avancement de la campagne de vaccination.

Rien avant fin mai

Il a fallu commencer par une nouvelle plutôt peu réjouissante: il ne faudra pas s’attendre à de nouvelles ouvertures avant le 26 mai. Au minimum. «Des assouplissements ne sont guère envisageables», écrit le gouvernement. Par contre, fin mai coïncide également avec la fin de la première phase: celle où l’on aura fini de vacciner les personnes vulnérables. Et la deuxième phase doit s’accompagner d’ouvertures progressives.

Elles concerneront les restaurants, la fin de l’obligation du télétravail, le retour des étudiants dans les hautes écoles, l’allègement des restrictions de capacité dans les magasins, dans le sport et les loisirs. Alain Berset a souvent insisté sur la participation nécessaire de la population pour faire fonctionner ces plans. «Retrouver nos libertés, ça n’est pas gratuit, c’est une prise de risque qui s’accompagne d’une forte responsabilisation de chacun», a-t-il dit.

Mais ensuite, la bonne nouvelle

Il planera toujours sur nos têtes la possibilité d’un «retour en arrière si on devait être confronté à une nouvelle flambée», a-t-il averti. Mais il a confiance: si la population est nombreuse à se porter volontaire à la vaccination, on pourra aller de l’avant. Avec en ligne de mire la troisième phase, celle où toutes les personnes qui le veulent auront eu accès aux deux doses… «à la fin du mois de juillet, normalement», a précisé Alain Berset.

«À partir de ce moment là, les mesures restrictives ne sont plus justifiables. Celles qui subsistent doivent être progressivement levées», estime le Conseil fédéral. Même l’obligation du port du masque devrait être levée dans la plupart des lieux. «Lever les mesures, ça veut dire lever les mesures, et ça concerne aussi les grandes manifestations», a-t-il précisé, en réponse aux attentes de ce secteur.

«Certificat Covid», et non «passeport vaccinal»

Il a également touché quelques mots de la certification de la vaccination. Et on ne parlera pas ici de «passeport vaccinal». La dénomination utilisée est «certificat Covid». «Il ne concernera d’ailleurs pas que les personnes vaccinées. Cela concernera aussi les personnes qui ont été infectées dans les derniers mois ou celles qui ont été testées», a rappelé Alain Berset.

Dès la deuxième phase (fin mai à fin juillet), des assouplissements pourraient être octroyés aux personnes qui en bénéficient. Seul hic: le Conseil fédéral estime qu’il sera difficile de lancer ce certificat avant la mi-juin.

Les trois phases en détail

  1. Phase de protection
    . En cours, jusqu’à fin mai environ
    . Vaccination des personnes vulnérables
    . Mesures strictes pour maîtriser l’épidémie
    . Durcissements si certaines valeurs sont dépassées (incidence au-delà de 450, plus de 120 hospitalisations par jour en moyenne, plus de 300 lits de soins intensifs utilisés, taux de reproduction 1,15)
    . Assouplissements: aucun

  2. Phase de stabilisation
    . Jusqu’à fin juillet environ
    . Vaccination de la population au sens large
    . Possibilité de rouvrir les restaurants, de lever l’obligation du télétravail, d’assouplir les mesures dans les commerces, le sport et les loisirs
    . Un retour en arrière est toujours possible en fonction de l’évolution de la situation
    . Possibilité d’assouplissements sélectifs pour les personnes avec un Certificat Covid

  3. Phase de normalisation
    . Dès que toute la population aura pu choisir de se faire vacciner et aura eu accès aux deux doses
    . Les restrictions et fermetures sont toutes levées progressivement
    . L’obligation du port du masque pourra être levée dans plusieurs lieux
    . En cas de surcharge du système de santé, les restrictions «ne concernent plus que les personnes qui ne se seront pas fait vacciner».

Ton opinion

253 commentaires