Pays-Bas: Des lettres piégées explosent à Amsterdam
Publié

Pays-BasDes lettres piégées explosent à Amsterdam

Deux lettres piégées ont explosé mercredi sans faire de victimes dans les locaux de deux entreprises, aux Pays-Bas.

L'expéditeur des lettres exigeait des bitcoins.

L'expéditeur des lettres exigeait des bitcoins.

Keystone

Les courriers ont explosé dans un bâtiment de la banque ABN AMRO à Amsterdam et dans les locaux de l'entreprise japonaise de services informatiques Ricoh à Kerkade. L'expéditeur exigeait un montant en bitcoins, la célèbre monnaie virtuelle, et menaçait d'envoyer d'autres lettres piégées si le paiement n'était pas effectué, a rapporté l'agence de presse néerlandaise ANP.

«Un employé [d'ABN AMRO, ndlr] a voulu ouvrir la lettre et a entendu un sifflement. L'employé a jeté la lettre, après quoi une légère détonation s'est produite», a indiqué la police dans un communiqué.

Pas de blessés

«Heureusement, il n'y a pas eu de blessés, mais les personnes impliquées sont bien sûr très choquées», a déclaré Ricoh dans un communiqué.

La police néerlandaise avait déjà ouvert une enquête sur une série de lettres contenant des explosifs, envoyées en décembre et en janvier à des entreprises dans trois villes des Pays-Bas. L'enquête doit déterminer s'il existe un lien entre cette série de lettres et celles qui ont explosé mercredi.

(ats)

Votre opinion