France: Des manifestants anti-loi travail sur les voies SNCF
Publié

FranceDes manifestants anti-loi travail sur les voies SNCF

Le trafic des trains a dû être interrompu, mercredi soir, à cause de centaines de personnes massées sur les rail à Paris.

1 / 112
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait état de 62 interpellations en France à la suite des violences. 78'000 personnes ont défilé selon la police, 170'000 selon les organisateurs. (Jeudi 15 septembre 2016)

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait état de 62 interpellations en France à la suite des violences. 78'000 personnes ont défilé selon la police, 170'000 selon les organisateurs. (Jeudi 15 septembre 2016)

Keystone
Les violences qui ont éclaté jeudi en France, lors des manifestations pour réclamer l'abrogation de la loi Travail, ont fait une vingtaine de blessés. (15 septembre 2016)

Les violences qui ont éclaté jeudi en France, lors des manifestations pour réclamer l'abrogation de la loi Travail, ont fait une vingtaine de blessés. (15 septembre 2016)

AFP
Plusieurs milliers de personnes ont commencé à défiler jeudi dans plusieurs villes de France pour réclamer l'abrogation de la loi Travail. «Montrer qu'on est toujours là et qu'on n'est pas d'accord», a déclaré l'un des manifestants après des mois de conflit social. (Jeudi 15 septembre 2016)

Plusieurs milliers de personnes ont commencé à défiler jeudi dans plusieurs villes de France pour réclamer l'abrogation de la loi Travail. «Montrer qu'on est toujours là et qu'on n'est pas d'accord», a déclaré l'un des manifestants après des mois de conflit social. (Jeudi 15 septembre 2016)

Keystone

Le trafic de la gare de Lyon à Paris a été totalement interrompu mercredi soir pendant plus d'une demi-heure, après l'intrusion sur les voies de plusieurs centaines de manifestants opposés à la loi travail. «Le trafic a été interrompu sur toutes les lignes au départ et à l'arrivée» peu avant 20h30, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la SNCF Gare de Lyon.

«Entre 200 et 300 personnes» sont entrées sur les voies «au niveau de la gare de Bercy», a-t-il précisé, soulignant qu'il ne s'agissait «pas de cheminots». «Ils ont traversé les voies», a confirmé une source policière, ajoutant que les manifestants «sont vite repartis et ont été dispersés par petits groupes».

Le trafic ferroviaire a ensuite repris progressivement à partir de 21h, selon le porte-parole.

Un peu plus tôt, des manifestants hostiles au projet de loi travail se sont rassemblés près des Salons de l'Aveyron, dans un quartier voisin, où la majorité tient un meeting de «mobilisation», en présence du Premier ministre Manuel Valls et de la ministre du Travail Myriam El Khomri, sous forte protection policière.

(AFP)

Votre opinion