Ski alpin: Des menaces sur les deux super-G féminins de St-Moritz
Publié

Ski alpinDes menaces sur les deux super-G féminins de St-Moritz

Les fortes chutes de neige annoncées sur l’Engadine font craindre le pire aux organisateurs des deux épreuves de Coupe du monde prévues ce week-end.

par
Renaud Tschoumy
Les épreuves féminines de ce week-end à St-Moriz sont menacées.

Les épreuves féminines de ce week-end à St-Moriz sont menacées.

KEYSTONE

Les deux super-G féminins de Coupe du monde, prévus samedi à dimanche à St-Moritz, pourront-ils se dérouler comme prévu? Rien n’est moins sûr, en fonction des fortes chutes de neige qui sont annoncées sur l’Engadine ces prochains jours.

Selon le Blick, qui cite le météorologue de la chaîne alémanique de télévision SRF Jürg Zogg, les prévisions sont tout sauf bonnes: «En l’état actuel, on s’attend pour vendredi et samedi à des chutes de neige pouvant atteindre 30 à 70 centimètres au total, explique le spécialiste. Pour dimanche, ce n’est pas encore sûr. Il pourrait continuer à neiger, mais la dépression pourrait aussi se déplacer vers l’est, ce qui provoquerait une amélioration des conditions sur St-Moritz.»

On l’aura compris: l’épreuve de samedi semble fortement compromise, celle de dimanche un peu moins. La poisse pour les organisateurs des deux épreuves grisonnes, qui avaient achevé la préparation de la piste. La «Corviglia» est en effet prête à accueillir les skieuses.

Président du comité d’organisations des épreuves grisonnes, Martin Berthod refuse pourtant de se livrer à des pronostics sur la tenue (ou non) des deux super-G de samedi et dimanche. «Ici à St-Moritz, le temps change très vite. On a l’habitude de prendre les choses comme elles viennent, c’est ce qu’on fera ce week-end. On sait que les prévisions ne sont pas très optimistes, mais on se refuse à tout peindre en noir.»

Reste que la menace plane sur les courses de la station grisonne, qui a déjà été soumise à de rudes contraintes, en fonction des mesures de protection liées au coronavirus.

Votre opinion

1 commentaire