Actualisé 27.03.2018 à 11:03

La Côte (VD)Des militants enlèvent des cabris d'un abattoir

Deux actions d'antispécistes ont eu lieu en parallèle la nuit passée. Arrestation et plainte déposée.

par
Frédéric Nejad Toulami
1 / 12
L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise.

L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise.

Facebook/269 Libération Animale - Suisse
L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise.

L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise.

Facebook/269 Libération Animale - Suisse
L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise.

L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise.

Facebook/269 Libération Animale - Suisse

L'antenne suisse de l'association 269 Libération animale a pénétré la nuit passée aux abattoirs de la commune de Rolle, sur la Côte vaudoise. Des militants ont emporté avec eux 18 cabris, et les auraient remis à diverses «familles d'accueil». L'association d'activistes antispécistes revendique sur des réseaux sociaux «une action directe à visage découvert pour la première fois en Suisse pour illustrer la détermination d'un mouvement politique».

La police cantonale confirme l'intrusion nocturne et le vol des animaux et annonce qu'une plaine pénale a été déposée.

Hasard du calendrier ou agissements coordonnés afin de faire diversion? Au petit matin, une manifestation d'une trentaine d'antispécistes s'est déroulée sur la place du village d'Aubonne (VD), où des sons d'animaux en abattoir étaient diffusés. La police vaudoise est intervenue pour «manifestation non autorisée», peu avant 5h, à Aubonne et a emmené une trentaine d'individus dans ses locaux pour identification et contrôles.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!