Votations 28 novembre - Des milliardaires ont collecté 1,3 million contre la loi Covid
Publié

Votations 28 novembreDes milliardaires ont collecté 1,3 million contre la loi Covid

Le comité «santé et liberté» qui regroupe quelques grands entrepreneurs et noms de la finance en Suisse a investi de gros moyens dans la campagne contre la loi Covid.

Souvent l’argent dépensé par les partisans ou les opposants à des votations fédérales reste un mystère. Mais une entrepreneuse a levé le voile, jeudi, pour Inside Paradeplatz. Dans une interview accordée au portail financier, Simone Wietlisbach a en effet révélé que le comité «santé et liberté» avait collecté 1,3 million de francs pour financer la publicité contre la loi Covid soumise au peuple le 28 novembre.

Elle-même ainsi que son mari ont d’ailleurs versé à eux seuls 600’000 francs, a-t-elle confié au média. Il faut dire que son époux, Urs Wietlisbach, est cofondateur du Partners Group, une société financière basée à Zoug. Le couple posséderait une fortune estimée par Forbes à 3,4 milliards de francs. Mais l’entrepreneuse n’a pas voulu commenter sa participation à ce comité opposé à la loi Covid.

Un comité qui compte d’autres personnes fortunées, selon la Basler Zeitung jeudi. Ainsi on y trouve par exemple l’ex-conseiller national UDC Claudio Zanetti, l’entrepreneur et professeur d’économie Martin Janssen ou encore Rahel Blocher. La milliardaire détient 70 % des parts d'Ems-Chemie avec ses sœurs Magdalena Martullo et Miriam Baumann.

Pour Stephan Rietiker, médecin et entrepreneur ainsi que président de «Santé et liberté», les montants versés ne sont pas importants. Selon lui, le comité n’est pas formé de personnes «qui veulent imposer leurs opinions aux autres». Mais de personnes qui s’inquiètent de la division de la société par le certificat Covid. «Nous sommes donc prêts à investir de bonnes sommes pour une politique Covid rationnelle et pour l’avenir de la Suisse».

(cht)

Votre opinion

36 commentaires