Publié

Carnaval de BâleDes milliers de curieux pour le «Morgestraich»

La fête a débuté lundi à 4 heures avec le traditionnel «Morgestraich». Quelques incidents et débuts de bagarres ont été signalés par la police.

1 / 14
LegendeLe carnaval de Bâle, protestant, remonterait au XIVe siècle. Il commence le lundi suivant le mercredi des Cendres.

LegendeLe carnaval de Bâle, protestant, remonterait au XIVe siècle. Il commence le lundi suivant le mercredi des Cendres.

Keystone
.

.

AFP
.

.

AFP

La fête a commencé avec une température d'environ 2 degrés et un temps sec, en présence de dizaines de milliers de curieux venus de toute la Suisse et de l'étranger. Quelques incidents et débuts de bagarres ont été signalés par la police.

Les services sanitaires sont intervenus 31 fois dans la nuit de dimanche à lundi, dont 11 fois à cause de carnaval et d'une consommation d'alcool excessive. Un chauffeur de taxi a aussi été agressé et blessé par un client qui a été arrêté.

Cette année, les dettes de la Grèce, la crise de l'euro et le franc fort sont les thèmes favoris des cliques. L'abandon du nucléaire et les problèmes énergétiques liés à la catastrophe de Fukushima occupent aussi une place de choix.

La fête se poursuit jusqu'à jeudi au petit matin. Deux grands cortèges sont au programme lundi et mercredi après-midi. Les grandes lanternes des cliques sont exposées mardi sur la place de la cathédrale.

(ats)

Votre opinion