Suisse romande: Des millions de francs dérobés à des entreprises
Publié

Suisse romandeDes millions de francs dérobés à des entreprises

Les polices valaisanne et neuchâteloise mettent en garde contre un type d'escroquerie visant les entreprises.

Illustration, Keystone

Les tentatives «d'escroquerie au président» se multiplient en Suisse romande. Les Polices cantonales neuchâteloise et valaisanne mettent en garde les entreprises: les montants perdus par les sociétés lésées se chiffrent en millions de francs.

Depuis mi-2016, trois entreprises neuchâteloises, dont une PME, ont subi un préjudice à six, voire sept chiffres, a précisé à l'ats un porte-parole de la Police cantonale. Les tentatives d'arnaques sont en augmentation ces derniers temps, c'est pourquoi les forces de l'ordre ont publié vendredi une série de conseils de prévention.

La veille, la police valaisanne avait fait de même, une entreprise de ce canton ayant elle aussi été touchée. Ces dernières semaines en Suisse romande, le préjudice s'est élevé à plusieurs millions, a-t-elle relevé dans son communiqué.

Référence au supérieur hiérarchique

Ce sont des escroqueries sophistiquées et les auteurs font preuve d'une grande faculté d'adaptation, variant les mises en scène en fonction des cas. Ils contactent un employé du service financier sous prétexte d'une mise à jour du système de paiement en ligne.

Ils se font passer pour des employés de banques et des spécialistes en informatique. Ils parviennent à convaincre l'employé de faire diverses opérations, notamment de télécharger un logiciel qui leur permet ensuite de contrôler l'ordinateur à distance et d'obtenir des accès pour effectuer des paiements frauduleux.

Pour tromper l'employé, ils font nommément référence à certains de ses supérieurs hiérarchiques. La victime peut même être dupée par un courriel prétendument envoyé par sa direction. C'est pourquoi la police recommande de toujours vérifier de vive voix auprès de sa direction.

Mise en garde nationale

La Confédération a elle aussi publié en janvier une mise en garde contre ce phénomène. Des conseils et des formulaires d'annonce sont disponibles sur le site internet de sa Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information (MELANI). https://www.melani.admin.ch/melani/fr/home/documentation/lettre-d-information/social-engineering--neue-angriffsmethode-richtet-sich-gegen-firmen.html

(ats)

Votre opinion