29.10.2020 à 22:34

GenèveDes millions pour aider les petits patrons

Le Grand Conseil a décidé jeudi de débloquer une enveloppe de quelque 5 millions de francs pour les restaurateurs, garagistes ou autres imprimeurs salariés de leur entreprise. Ils n’avaient jusqu’à présent eu droit à aucune aide.

 «Cette aide constitue un investissement pour l’emploi», selon le PDC Sébastien Desfayes

«Cette aide constitue un investissement pour l’emploi», selon le PDC Sébastien Desfayes

Keystone

Le Grand Conseil genevois vient en aide aux petits patrons touchés par la crise due au Covid-19. À une large majorité, il a voté jeudi soir en urgence un projet de loi sur une aide financière extraordinaire de l’État destinée aux cadres avec fonction dirigeante.

Estimée à 5 millions de francs, l’enveloppe doit permettre de combler une lacune. Les petits patrons salariés de leur entreprise n’ont eu droit à aucune aide, a indiqué le PDC Sébastien Desfayes. «Cette aide constitue un investissement pour l’emploi», a-t-il plaidé.

Un avis partagé par l’ensemble des partis, qui ont souligné le rôle des petits patrons – restaurateurs, garagistes, imprimeurs – dans le tissu économique genevois. Ensemble à Gauche a refusé ce texte, demandant des mesures économiques coordonnées pour défendre l’ensemble des gens qui en ont besoin, comme l’a relevé Pablo Cruchon.

Cette aide extraordinaire complète le soutien d’un mois, adopté en mai par le Grand Conseil, aux petits patrons qui ont mis leur personnel à l’abri du chômage. Selon le conseiller d’État Pierre Maudet, 3,3 millions de francs ont été versés dans ce cadre. «Les petits patrons sont peu enclins à solliciter de l’aide», a-t-il noté.

(ATS)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!