01.05.2013 à 13:57

FranceDes millions viennent «à pied» en Suisse

En 2012, 10 millions d’euros destinés à être dissimulés à Genève auraient été interceptés par les douanes françaises. Les fraudeurs osent tout pour passer leur magot.

par
Renaud Michiels
AFP

Une montagne de billets planqués dans les sièges d’une voiture. Un joli pactole dissimulé dans une boîte de biscuits ou dans un emballage de sandwich. Dans son édition d’hier, Le Parisien raconte qu’il ne faut pas croire que l’argent qui échappe au fisc hexagonal circule via des virements et autres transferts électroniques. Non: il vient physiquement en Suisse, «à l’ancienne». «Pour ceux qui souhaitent cacher leur argent dans des pays proches, en Suisse notamment, la solution la plus discrète reste de transporter ces avoirs sur eux», explique l’enquêteur des douanes Philippe Bock dans le quotidien français.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!