Bulgarie: Des mineurs font la grève... sous terre
Publié

BulgarieDes mineurs font la grève... sous terre

En voie d'être licenciés, une centaine d'employés du site de Bobov Dol ne sont pas remontés à la surface.

Archives/Photo d'illustration, AFP

Plus de 130 mineurs de charbon étaient volontairement bloqués mardi à 400 m sous terre en Bulgarie dans le cadre d'un mouvement de grève pour protester contre un plan de licenciements. La mine de Babino à Bobov Dol (sud-est) est menacée de fermer.

Ils «sont restés sous terre après avoir refusé de quitter la mine à la fin de leur service», a indiqué le président de la fédération des mines du syndicat Podkrepa, Vladimir Topalov, à la radio BNR.

Les propriétaires de la mine souhaitent la fermer en invoquant un manque de rentabilité, avec à la clé le licenciement de 650 de ses 700 salariés. Les grévistes «demandent à ce que la direction réexamine les réserves de charbon et poursuive l'exploitation le cas échéant», a précisé M. Topalov. Ils exigent également le paiement de salaires en retard, a-t-il ajouté.

Le site de Bobov Dol, contrôlé par l'homme d'affaires Hristo Kovachki, comprend aussi une seconde mine souterraine ainsi qu'une mine à ciel ouvert. «Nous négocions pour des reclassements», a précisé M. Topalov. Le directeur exécutif de la mine, Atanas Kaptiev, a confirmé que des pourparlers étaient en cours. «Nous espérons que les choses vont s'arranger rapidement», a-t-il indiqué.

La Bulgarie a produit 35,9 millions de tonnes de charbon en 2015, en hausse de 14,7% en un an, selon le ministère de l'énergie. Le secteur minier a employé 23'600 personnes l'an passé dans le pays.

(ats)

Votre opinion