Publié

NeuchâtelDes «mules» arrêtées au Locle avec 3,5 kg de cocaïne

Cinq individus ont été placés en détention par la police neuchâteloise pour avoir transporté des ovules de cocaïne. Certaines étaient cachées dans leurs sous-vêtements.

Les principaux prévenus risquent des peines privatives de liberté de plusieurs années.

Les principaux prévenus risquent des peines privatives de liberté de plusieurs années.

DR

Les gardes-frontière du Locle (NE) ont réalisé une grosse prise en début d'année. En quinze jours d'intervalle, ils ont interpellé cinq personnes qui transportaient 3,5 kilos de cocaïne au total.

Les deux saisies concernaient une seule et même filière africaine avec des ramifications en Espagne, a indiqué mardi le procureur Nicolas Feuz, qui mène l'instruction depuis quatre mois. Les principaux prévenus risquent des peines privatives de liberté de plusieurs années.

Ces personnes voyageaient dans des véhicules immatriculés en Suisse. Les agents ont trouvé 141 ovules contenant de la cocaïne pour un poids de 2,4 kilos dans le premier cas, et 97 ovules pesant 1,1 kilo dans le second.

Ovules de cocaïne ingérés

Les individus avaient ingéré des ovules de drogue et en avaient aussi cachés dans leurs sous-vêtements, leurs bagages ou encore une bouteille de shampoing. Ce sont les plus importantes découvertes d'ovules de cocaïne ingérés en 2014 par le Corps des gardes-frontière.

La police neuchâteloise a placé les cinq personnes en détention provisoire pour les besoins de l'instruction. Trois d'entre elles demeurent détenues pour l'heure, en attendant leur jugement.

(ats)

Ton opinion