11.09.2013 à 15:39

Des observateurs pour le vote sur la Question jurassienne

Scrutin

Des observateurs fédéraux seront déployés lors du scrutin sur la Question jurassienne qui aura lieu le 24 novembre dans le Jura et dans le Jura bernois.

1 / 85
Le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg (au milieu) et le président de la délégation du Conseil municipal de Moutier Valentin Zuber (à gauche) ont souligné mercredi que leur objectif commun était de résoudre le plus rapidement possible la question de Moutier lors d'un vote qui serait irréprochable. (Mercredi 29 janvier 2020)

Le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg (au milieu) et le président de la délégation du Conseil municipal de Moutier Valentin Zuber (à gauche) ont souligné mercredi que leur objectif commun était de résoudre le plus rapidement possible la question de Moutier lors d'un vote qui serait irréprochable. (Mercredi 29 janvier 2020)

Keystone
Le Conseil municipal de Moutier a accepté la demande de Berne de lui donner accès à son registre électoral. (Mercredi 4 décembre 2019, photo d'illustration)

Le Conseil municipal de Moutier a accepté la demande de Berne de lui donner accès à son registre électoral. (Mercredi 4 décembre 2019, photo d'illustration)

Keystone
Le Ministère public a ouvert seize instructions pour soupçons de fraude électorale suite à la votation sur l'appartenance cantonale de Moutier du 18 juin 2017, selon un communiqué de la justice bernoise. (Mercredi 20 novembre 2019)

Le Ministère public a ouvert seize instructions pour soupçons de fraude électorale suite à la votation sur l'appartenance cantonale de Moutier du 18 juin 2017, selon un communiqué de la justice bernoise. (Mercredi 20 novembre 2019)

Keystone

Des observateurs fédéraux seront déployés dans le Jura et le Jura bernois lors du vote sur la Question jurassienne le 24 novembre. Cette mesure prise par la Confédération et les gouvernements jurassien et bernois doit permettre de garantir le bon déroulement du scrutin.

Ces observateurs, une quinzaine au maximum, ne seront domiciliés ni dans le canton du Jura ni dans le canton de Berne. Ils seront basés à Moutier (BE) dans les locaux de l’Assemblée interjurassienne (AIJ) et choisiront en toute liberté les communes à visiter. Ce choix sera confidentiel pour rendre cette mission efficace et crédible.

Travail de repérage

Ces observateurs seront tous des collaborateurs du Département fédéral de justice et police (DFJP), le département chargé du suivi du dossier jurassien pour la Confédération. Ils arriveront dans la région jurassienne samedi après-midi 23 novembre déjà. Ils pourront ainsi procéder à un premier repérage et à un contrôle de différents bureaux de vote.

Ce déploiement va prendre fin dimanche 24 novembre après la communication des résultats par les chancelleries cantonales, a annoncé mercredi le DFJP au lendemain d’une réunion de la conférence tripartite qui réunit la Confédération et les gouvernements bernois et jurassien.

Le Jura et le Jura bernois diront cet automne s’ils donnent le feu vert à leurs gouvernements pour mettre en place une Assemblée constituante chargée d’élaborer les contours d’un nouveau canton.

Campagne digne

Les participants à cette conférence tripartite, présidée par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, ont réaffirmé leur volonté de mener une campagne respectueuse des opinions d’autrui. La campagne a cependant connu un premier accroc avec l’affiche de l’UDC du Jura bernois qualifiée de lamentable et d’insultante par le président du gouvernement jurassien Michel Probst.

Les affiches qui sont placardées dans le Jura bernois depuis le début du mois de septembre font allusion au «Pornogate» et à l’affaire des immatriculations de BMW. On y voit notamment un personnage avec les traits du ministre Charles Juillard visionnant un film érotique sur un ordinateur.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!