Danger: Des oiseaux pyromanes mettent le feu aux forêts australiennes
Publié

DangerDes oiseaux pyromanes mettent le feu aux forêts australiennes

Pour débusquer leurs proies, trois espèces de rapaces utilisent une méthode de chasse qui contribue à propager les incendies.

par
Laura Juliano
Plus de 5 millions d'hectares de forêts ont brûlé en Australie entre septembre 2019 et janvier 2020

Plus de 5 millions d'hectares de forêts ont brûlé en Australie entre septembre 2019 et janvier 2020

KEYSTONE

De nombreuses personnes ont rapporté avoir vu des rapaces propager des feux de forêts en lâchant des brindilles embrasées dans des bois arides d’Australie.

En vue du nombre croissant de ces témoignages surprenants, des scientifiques se sont penchés sérieusement sur la question. Une étude publiée dans The Journal of Ethnobiology a identifié trois espèces incriminées: le milan siffleur, le milan noir et le faucon bérigora.

En effet, ces oiseaux emploient une méthode de chasse ingénieuse mais particulièrement dangereuse. Pour se nourrir, ils ramassent des bouts de bois en flammes puis les larguent dans des espaces abritant des proies potentielles pour les débusquer. Les animaux fuyant le danger sont alors à portée de vue de leurs prédateurs.

Témoignages ancestraux

Ces témoignages ne datent pas d’hier. Ce comportement est observé depuis des millénaires par les autochtones, mais il n’a été validé par des scientifiques qu’en 2017.

LiveScience rapporte qu’un aborigène appelé Waipuldanya a expliqué en 1962 dans une autobiographie : «J’ai vu un faucon ramasser un bâton fumant dans ses griffes et le laisser tomber dans une nouvelle parcelle d’herbe sèche à un demi-mile (800 m), puis attendre avec ses compagnons l’exode fou de rongeurs et de reptiles brûlés et effrayés.»

Votre opinion

6 commentaires