Publié

TélévisionDes ours face à des hommes à la télévision

Aux États-Unis, la nouvelle émission de Discovery Channel va permettre à des hommes de se mesurer à des ours.

Selon la chaîne, les ours ne sont pas contraints de participer.

Selon la chaîne, les ours ne sont pas contraints de participer.

Discovery Channel

Ils ne se battront pas à mort comme dans les jeux du cirque de la Rome antique, mais ours et humains vont tout de même se mesurer au cours d'épreuves physiques pour une émission de télévision américaine. Le premier épisode doit être diffusé le 4 décembre.

«Force, vitesse et endurance»: les concurrents humains, hommes et femmes confondus, vont être confrontés à «des défis inspirés par ce que les ours font naturellement dans la nature», comme faire rouler des troncs, grimper aux arbres, engloutir de la nourriture ou le traditionnel jeu de «tir à la corde», détaille jeudi Discovery Channel dans un communiqué.

Voici deux ans, la chaîne documentaire avait déjà organisé une «course» à la nage entre l'athlète américain multimédaillé Michael Phelps et un requin blanc. Le champion de natation n'était cependant pas réellement confronté au squale mangeur d'hommes. Seule une image de synthèse figurait à l'écran, ce qui avait douché l'enthousiasme de certains téléspectateurs.

Sphère d'acier

Pour cette nouvelle émission intitulée «Homme contre ours», les candidats seront cette fois bien mis en présence d'un grizzly (ours brun typique d'Amérique du Nord) pour l'épreuve finale, subtilement baptisée «Proie humaine». Pour éviter toute tentation, les humains seront cependant placés à l'intérieur d'une grande sphère d'acier que l'ours devra faire tomber dans un cratère, à charge pour les concurrents de rouler dans la direction opposée.

Des combats - mis en scène - de lutte ou de boxe opposant des ours semi-apprivoisés et des humains étaient populaires en Europe au XIXe siècle, rappelle Discovery Channel. Selon les producteurs de ce programme, les ours n'y sont jamais contraints de participer aux épreuves et sont «récompensés royalement avec leurs friandises préférées avant, pendant et après chaque manche».

L'émission est enregistrée en présence de spécialistes du bien-être animal, dans le refuge pour animaux sauvages où ils vivent dans l'Utah. D'après son site internet, le centre a déjà fourni certains de ses pensionnaires pour les tournages de «Game of Thrones» et «Dr Dolittle 2».

(ats)

Ton opinion