Bruxelles : Des politiciens allemands font pression pour SwissCovid

Publié

Bruxelles Des politiciens allemands font pression pour SwissCovid

Des membres de l’Union chrétienne-démocrate allemande veulent garantir l’interopérabilité de l’application suisse de traçage avec les autres pays de l’UE.

Pour lutter contre la pandémie, une réponse européenne est nécessaire, car le virus ne connaît pas de frontières», écrivent le député européen Andreas Schwab et trois de ses collègues du Bundestag allemand.

Pour lutter contre la pandémie, une réponse européenne est nécessaire, car le virus ne connaît pas de frontières», écrivent le député européen Andreas Schwab et trois de ses collègues du Bundestag allemand.

KEYSTONE

Quatre politiciens allemands du Bade-Wurtemberg, membres de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), ont envoyé une lettre à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Ils l'appellent à garantir une interopérabilité avec la Suisse concernant l'application SwissCovid.

Pour lutter contre la pandémie, une réponse européenne est nécessaire, car le virus ne connaît pas de frontières», écrivent le député européen Andreas Schwab et trois de ses collègues du Bundestag allemand, Andreas Jung, Felix Schreiner et Armin Schuster, dans cette lettre, que Keystone-ATS a pu se procurer.

«Le virus ne connaît pas de frontières»

«En tant que membres du Parlement européen et du Bundestag ayant des circonscriptions voisines de la Suisse, nous nous tournons donc vers vous : la Suisse doit absolument être associée dès le départ à la mise en place des applications d'alerte au coronavirus, ajoutent les quatre politiciens.

Vivre et travailler de manière transfrontalière n'est pas l'exception, mais la règle dans la région du Lac de Constance, quelle que soit la frontière extérieure de l'UE, ajoutent-ils. «Ce n'est que par la mise en réseau des applications qu'il est possible de suivre les contacts par-delà les frontières»

(ATS/NXP)

Ton opinion