Actualisé 16.02.2015 à 18:17

Procès du CarltonDes poursuites contre DSK sont abandonnées

Deux avocats de parties civiles renoncent à poursuivre Dominique Strauss-Kahn dans le procès pour proxénétisme dit du Carlton.

1 / 35
Dominique Strauss-Kahn a été relaxé par le Tribunal de Lille. (12 juin 2015)

Dominique Strauss-Kahn a été relaxé par le Tribunal de Lille. (12 juin 2015)

AFP
Dominique Alderweireld, alias «Dodo la Saumure» a aussi été relaxé. Tenancier de maisons closes en Belgique, il était soupçonné  d'avoir envoyé depuis la Belgique des prostituées dans la région lilloise, ainsi qu'à Paris et aux Etats-Unis au profit de Dominique Strauss-Kahn. (Vendredi 12 juin 2015)

Dominique Alderweireld, alias «Dodo la Saumure» a aussi été relaxé. Tenancier de maisons closes en Belgique, il était soupçonné d'avoir envoyé depuis la Belgique des prostituées dans la région lilloise, ainsi qu'à Paris et aux Etats-Unis au profit de Dominique Strauss-Kahn. (Vendredi 12 juin 2015)

Reuters
Libertin ou proxénète?  Dominique Strauss-Kahn, pris en photo le 30 mai 2015 au Stade de France, sera fixé par les juges ce vendredi matin dans l'affaire du Carlton. (12 juin 2015)

Libertin ou proxénète? Dominique Strauss-Kahn, pris en photo le 30 mai 2015 au Stade de France, sera fixé par les juges ce vendredi matin dans l'affaire du Carlton. (12 juin 2015)

AFP

A la veille des réquisitions du parquet, plusieurs parties civiles annoncent ce lundi qu'elles abandonnent leurs poursuites à l'encontre de l'ancien directeur du FMI.

Deux avocats de plaignants ont annoncé ce lundi qu'ils abandonnaient les poursuites engagées à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn dans le procès pour proxénétisme aggravé devant un tribunal français.

Une association, «Equipes d'action contre le proxénétisme», «retire sa constitution de partie civile», a déclaré Me David Lepidi devant le tribunal de Lille (nord). Un autre avocat, Gilles Maton, qui défend quatre prostituées, dont deux poursuivaient DSK, a également annoncé qu'il abandonnait ses poursuites contre l'ancien patron du FMI.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!