Hockey sur glace: Des records à la pelle
Publié

Hockey sur glaceDes records à la pelle

Ovechkin rejoint un clan de légendes, Matthews s’éclate, un tour du chapeau en moins de trois minutes pour un ex de Martigny, un anniversaire célébré par un duo d’enfer à Montréal, les Suisses grimacent: l’essentiel de l’actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre
AFP

1 Le métronome Ovi

Plus les matches passent, plus les saisons défilent, plus Alex Ovechkin s’impose comme l’un des mastodontes de l’histoire de la Ligue. A Vegas, où les Washington Capitals ont perdu 5-3 dans ce duel de la revanche de la finale 2018, l’ailier russe a enfilé son 20e goal de l’exercice à l’occasion de sa 27e partie.

Il a atteint ce palier symbolique à chacune des ses quatorze saisons. Avant lui, seuls sept joueurs avaient été aussi prolifiques sur une durée similaire.

Dans la liste, il y a des tout grands, presque tous les plus grands.

2 Des honneurs pour Luongo et Matthews

Absent des patinoires depuis le 23 novembre, le bon vieux Roberto Luongo a effectué un retour au jeu clinquant contre les Bruins de Boston. Le gardien des Panthers de la Floride a détourné ou capté les 33 lancers pour s’offrir un 77e blanchissage en carrière (5-0). Ce qui consolide sa première première place en la matière parmi les portiers en activité.

A 39 ans, il lui sera par contre difficile, et disons franchement, impossible, d’aller chercher le record détenu par Martin Brodeur.

Un autre gars bien connu chez nous affole les statistiques: Auston Matthews, des Maple Leafs de Toronto. A Buffalo, l’ex des ZSC Lions a marqué le but de la victoire à 2,7 secondes de la fin de la prolongation (4-3).

Cette réalisation est sa 15e depuis le début de sa campagne, qui ne compte que quatorze parties. Lors des 21 dernières années, un seul joueur avait été plus productif dans une séquence similaire.

Les Leafs ont ainsi engrangé un cinquième succès de rang. Et les Sabres une quatrième défaite de suite.

3 Patric «Lucky Luke» Hörnqvist

Patric Hörnqvist a réalisé toute une performance contre l’Avalanche du Colorado (6-3). L’attaquant suédois des Pingouins de Pittsburgh a compété un tour du chapeau en 2’47 en troisième période.

L’ancien joueur du HC Red Ice (2012-2013) a ainsi réalisé le hat-trick le plus rapide de l’histoire de la franchise de Pennsylvanie.

4 Un duo de choc à Montréal

Le Canadien de Montréal, qui célébrait son 109e anniversaire, a facilement remporté le «derby» contre des Sénateurs d’Ottawa particulièrement amorphes (5-2).

Un duo s’est particulièrement amusé dans la zone défensive de l’équipe pilotée par Guy Boucher: impliqués sur les trois premiers buts des Habs, Max Domi et Jonathan Drouin ont amassé six points.

Les deux équipes se retrouveront jeudi à Ottawa pour une revanche.

5 Morne soirée helvétique

Sur le papier, si l’on fait abstraction du cas de Sven Bärtschi (Canucks de Vancouver, blessé), six Suisses étaient susceptibles de griffer la glace.

Au final, seul Nino Niederreiter était en uniforme avec le Wild du Minnesota, qui a souri à Vancouver (3-2). Mais l’ailier grison n’a pas enjolivé sa fiche.

Les autres?

Denis Malgin (Panthers de la Floride) était rétabli, mais surnuméraire contre les «BB». Luca Sbisa (lslanders de New York) a mangé du pop corn pendant que ses coéquipiers subissait la loi des Jets de Winnipeg (3-1). Sven Andrighetto a été rayé de l’alignement par l’Avalanche du Colorado à Pittsburgh. Dean Kukan (Blue Jackets de Columbus) a assisté depuis les estrades à un match contre Calgary qui n’était pas fait pour les gardiens (9-6 pour les Flames). Et Jonas Siegenthaler (Capitals de Washington) ne s’est pas habillé à Las Vegas.

Votre opinion