Mexique: Des restes humains rapportés dans des sacs plastique
Publié

MexiqueDes restes humains rapportés dans des sacs plastique

Les autorités mexicaines ont annoncé lundi le limogeage de deux fonctionnaires de l’État de Veracruz (est) pour avoir rapporté les restes d’une personne disparue à ses proches emballés dans des sacs plastique.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

Cette affaire macabre, révélée samedi par un collectif de mères à la recherche de leurs proches disparus, concerne un homme de 30 ans, Eladio Aguirre Chable, dont les restes ont été remis à sa sœur dans des «conditions déplorables et précaires», à l’intérieur de sacs plastique noirs, par un procureur et un employé des services du procureur de la municipalité de Las Choapas.

Le parquet général de Veracruz a ouvert une enquête pour établir toutes les responsabilités dans cette affaire, a affirmé sa cheffe, Verónica Hernández, dans une vidéo diffusée par ses services sur les réseaux sociaux.

Le collectif de mères a de son côté jugé le traitement réservé à la famille Rodriguez Chable «cruel, inhumain, dégradant et traumatisant».

Cartels

Eladio Aguirre Chable avait disparu en mai 2020 à Veracruz alors qu’il rendait visite à ses parents depuis Cancún (sud-ouest), où il travaillait. Ses restes ont été retrouvés vendredi dans une zone marécageuse près du fleuve Tonalá, qui sépare Veracruz de l’État voisin de Tabasco (sud-est).

Depuis la fin 2006, quand le gouvernement a lancé une offensive militaire contre les cartels de drogue, et jusqu’à décembre 2020, quelque 80’517 plaintes pour des disparitions ont été déposées, un chiffre qui ne cesse d’augmenter, selon le gouvernement.

Quelque 300’000 personnes ont été assassinées au Mexique, un des pays les plus violents au monde, depuis 2006, selon des chiffres officiels qui ne tiennent pas compte des victimes des combats menés contre les mafias criminelles.

(AFP)

Votre opinion