Actualisé 02.07.2020 à 12:02

ChaleurDes routes claires pour rafraîchir les villes suisses

Dès vendredi, de l'asphalte plus clair sera testé à Sion (VS) pour contrer les effets du réchauffement climatique.

Pixabay

Sion, l'une des villes de Suisse qui se réchauffe le plus, est une candidate naturelle au projet «Des revêtements routiers sans surchauffe.» L'objectif est d'étudier l'efficacité de diverses technologies, appliquées à des revêtements routiers standards», indique l'Etat du Valais jeudi dans un communiqué.

Les teintes foncées des surfaces asphaltées provoquent une absorption importante de l'énergie solaire. Cette dernière, restituée petit à petit de jour comme de nuit, crée des îlots de chaleur au cœur des villes.

Pour y remédier, de l'asphalte plus clair sera testé dès vendredi sur un tronçon d'une rue à Sion. Cet essai entre dans le cadre d'un programme fédéral pour lutter contre les îlots de chaleur en ville. Les premiers résultats sont attendus d'ici fin 2020.

Durant tout l'été

A la rue de la Dixence à Sion, une planche d'essai sera posée dès vendredi. Plusieurs types de revêtements routiers avec des teintes plus ou moins claires seront posés. Un système de mesures de la température évaluera le comportement thermique des différents revêtements.

Les tests se dérouleront durant tout l'été. Les premiers résultats sont attendus d'ici à la fin de l'année.

A Berne aussi

Le projet est issu du programme «Adaptation aux changements climatiques» conduit par la Confédération depuis 2013. La deuxième phase de ce programme pilote a débuté en mars 2019.

Elle regroupe une cinquantaine d'initiatives, dont le projet sur les revêtements routiers. Une planche d'essai de revêtement est aussi installée dans le canton de Berne, précise l'Etat du Valais.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!