Publié

AnniversaireDes salaires «totally unsexy» chez Tally Weijl

Cette année la chaîne de boutique de mode fête ses 30 ans. Pas de quoi se réjouir pour les vendeuses, qui sont payées clairement en dessous de 4000 francs par mois, dénoncent les syndicats.

par
Lematin.ch
Dans une boutique de la marque.

Dans une boutique de la marque.

Keystone

Cette entreprise pourrait pourtant largement se permettre de rémunérer décemment son personnel car, rappelle le syndicat Unia, selon le magazine «Bilanz», les propriétaires, Tally Elfassi-Weijl et Beat Gruring, détiennent une fortune évaluée entre 250 à 300 millions de francs.

Votre opinion