Publié

BrésilDes SDF seraient tués pour préparer le Mondial

Les manifestations qui ont lieu depuis une semaine au Brésil mettent en lumière les problèmes liés aux préparatifs du Mondial 2014. En effet, à Rio, les sans-abri seraient assassinés pour «nettoyer» les rues.

Au Brésil, environ 1,8 million de personnes vivent dans la rue.

Au Brésil, environ 1,8 million de personnes vivent dans la rue.

Reuters

Le Brésil perd-il la tête à l'approche du Mondial? A Rio de Janeiro, les sans-abri seraient assassinés pour «nettoyer» les rues à une année de la manifestation, selon un article du journal El Pais.

Le Centre national de défense des droits de l'Homme, un organisme parrainé par la Conférence épiscopale du Brésil, a fait part de son inquiétude quant à un possible «nettoyage social» des sans-abri en guise de préparation à la Coupe du monde de foot de 2014.

L'organisation craint que ce que le gouvernement appelle l'«hygiénisation» de ceux qui vivent dans la rue ne soit en réalité qu'un euphémisme destiné à laisser libre cours aux bourreaux qui opèrent dans les rues de Rio.

195 assassinats

En 2009, l'ONU avait déjà mis en garde le Brésil quant à la tentation d'utiliser de telles méthodes. Pourtant, ces quinze derniers mois, au moins 195 assassinats de sans-abri ont été répertoriés. Les victimes ont le plus souvent été brûlées.

En 2011, les policiers avaient déjà orchestré un véritable «nettoyage humain» à l'encontre des SDF faisant 142 victimes. À l'époque, la présidente Dilma Rousseff avait promis des mesures pour lutter contre ces meurtres.

Selon l'Institut Brésilien de géographie et de statistique, environ 1,8 million de personnes vivent dans les rues et sur les places des villes et moins de 25% des villes mettent en place des politiques adaptées pour ces personnes.

(Flora Berset)

Votre opinion