Publié

VenteDes souvenirs de Kennedy aux enchères, 50 ans après sa mort

Le fauteuil à bascule qu'utilisait l'ancien président John Kennedy à la Maison Blanche et une centaine d'autres souvenirs seront mis aux enchères le mois prochain, à l'occasion du 50e anniversaire de sa mort.

Le fauteuil à bascule qu'utilisait l'ancien président John Kennedy.

Le fauteuil à bascule qu'utilisait l'ancien président John Kennedy.

AFP

Ce fauteuil, estimé à 50'000 dollars, fait partie d'une collection de quelque 110 souvenirs du 35e président américain, dans laquelle figurent également deux drapeaux américains qui se trouvaient derrière son bureau à la Maison Blanche, estimés à 100'000 dollars les deux.

La vente aura lieu le 23 novembre à Dallas (Texas, sud), la ville où Kennedy avait été assassiné à 46 ans le 22 novembre 1963, moins de trois ans après avoir pris ses fonctions. De nombreux événements et célébrations y sont prévus pour ce 50e anniversaire.

La collection mise aux enchères est celle de William Rudoy, un bénévole de la campagne présidentielle de Kennedy en 1960, qui a collectionné pendant 50 ans les souvenirs du président assassiné.

Le fauteuil se trouvait dans le bureau de la secrétaire personnelle de Kennedy, Evelyn Lincoln. Il était souvent déplacé dans le bureau ovale, pour que Kennedy, qui souffrait du dos de manière chronique, puisse s'y asseoir durant ses rencontres et longues heures de travail.

«Les fauteuils à bascule étaient ce qui était le plus confortable pour lui, et il utilisait souvent celui-là dans sa vie quotidienne», a expliqué Tom Slater, directeur des collections américaines chez Heritage.

Les deux drapeaux avaient été donnés à la secrétaire de JFK cinq jours après sa mort, à la demande de Jacqueline Kennedy. Parmi les souvenirs qui seront mis aux enchères figurent également un copie dédicacée de son discours d'investiture, un stylo plume et un presse-papiers en argent qu'il utilisait à la Maison Blanche, un autocollant de sa campagne signé par son frère Robert Kennedy, et une lettre de Jacqueline Kennedy à en-tête de la Maison Blanche demandant à sa secrétaire d'abonner le président à «History Today».Heritage Auction estime l'ensemble à 500'000 dollars.

L'assassinat de Kennedy à Dallas, tué par balles à la mi-journée dans une Lincoln présidentielle décapotable où se trouvait également Mme Kennedy, reste un sujet de fascination 50 ans après sa mort, objet de multiples théories. Son auteur Lee Harvey Oswald, 24 ans, avait été arrêté moins de trois heures plus tard. Il avait été tué deux jours plus tard dans un commissariat local, par le propriétaire d'une boite de nuit, Jack Ruby.

(AFP)

Votre opinion