Football: Des spectateurs ont pu voir Manchester United et Chelsea gagner

Actualisé

FootballDes spectateurs ont pu voir Manchester United et Chelsea gagner

Pour la première fois depuis mars, des fans étaient autorisés dans certains stades anglais.

Des spectateurs bien espacés ont assisté à la victoire de Manchester United, samedi à Londres.

Des spectateurs bien espacés ont assisté à la victoire de Manchester United, samedi à Londres.

AFP

Chelsea a repris provisoirement la tête de la Premier League en battant Leeds (3-1), samedi pour la 11e journée qui marquait aussi le retour des supporters dans les stades en Angleterre.

Chelsea qui peut remercier ses «Frenchies», l’inévitable Olivier Giroud et Kurt Zouma, dont les deux buts lui offrent la tête du classement avec 22 points, une longueur devant Tottenham et Liverpool qui jouent dimanche.

Le match avait pourtant mal commencé avec un but de Patrick Bamford, qui a appartenu 5 ans aux Londoniens sans y jouer une minute (0-1, 4e).

2000 fans

Un but qui avait refroidi les 2000 spectateurs accueillis à Stamford Bridge, dans le cadre de l’assouplissement partiel des mesures anti-Covid par le gouvernement britannique, entré en vigueur mercredi, mais dont sont encore privées certaines villes comme Manchester ou Birmingham, où le risque de contagion reste jugé très élevé.

Leeds avait jusqu’ici remporté les 25 matches à l’extérieur où il avait ouvert le score sous les ordres de Marcelo Bielsa.

Mais après un incroyable raté de Timo Werner à 50 cm des buts, Chelsea a pu compter sur Olivier Giroud, déjà auteur d’un quadruplé à Séville en milieu de semaine.

Buteur lors de ses 5 titularisations précédentes en championnat, il a porté la série à six en venant couper au premier poteau, après un déplacement très intelligent, un centre de Reece James (1-1, 27e).

En seconde période, Kurt Zouma a donné la victoire de la tête et sur corner à son équipe pour son 4e but de la saison, le meilleur total de sa carrière, ce qui fait de lui le meilleur buteur du club en championnat à égalité avec Timo Werner.

Dans le temps additionnel, Christian Pulisic a clos la marque en contre (3-1, 93e).

MU se rapproche de la tête

Manchester United, lui, s’est rapproché de la tête en battant West Ham 3-1. Menés et insipides pendant près d’une heure, les Mancuniens ont renversé la situation, notamment grâce à un but de Paul Pogba.

Avec ce succès, les Red Devils remontent ainsi provisoirement à la 4e place, à deux longueurs derrière Tottenham et Liverpool (21) et trois de Chelsea (22).

Battus par le Paris SG mercredi à Old Trafford (3-1) en Ligue des champions, et avant un match couperet à Leipzig mardi, les hommes de Ole Gunnar Solskjaer ont confirmé qu’ils sont plus à l’aise à l’extérieur, où ils ne s’avouent jamais vaincus.

Sur sept matches hors de ses bases où il a été mené au score cette saison, toutes compétitions confondues, United en a finalement remporté 5.

Trois buts en 13 minutes

Avec Bruno Fernandes et Marcus Rashford au repos, mais Pogba et Donny van de Beek titulaires, on pensait pourtant que les Londoniens avaient fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Tomas Soucek (1-0, 38e).

Les sorties de van de Beek et Edinson Cavani, hors du coup, ainsi que celle d’Anthony Martial sur blessure à l’heure de jeu, n’avaient rien semblé remuer chez eux.

Et pourtant les Red Devils sont revenus en trois minutes, grâce à un plat du pied de 20 mètres de Pogba dans la lucarne (1-1, 65e) et un superbe enchaînement de Mason Greenwood (2-1, 68e).

Rashford, en contre, a ajouté un troisième but sur une balle piquée (3-1, 78e) pour parachever un succès capital.

()

Ton opinion

3 commentaires