Coupe du monde: des supporters gallois vont assister au Mondial… à Tenerife

Publié

Qatar 2022Des supporters gallois vont assister au Mondial… à Tenerife

Trouvant le Qatar trop cher et trop rigide, plus de 2500 fans de l’équipe de Gareth Bale ont trouvé une alternative ensoleillée: se réunir aux Canaries.

par
Michel Pralong
Bethany Evans, au centre, a lancé l’idée comme une boutade sur les réseaux sociaux.

Bethany Evans, au centre, a lancé l’idée comme une boutade sur les réseaux sociaux.

Bethany Evans

La plus grande fan zone galloise de ce Mondial se trouve à Tenerife. Plus de 2500 supporters de ce pays se sont en effet rendus aux Canaries pour assister à la Coupe du monde, évidemment pas dans des stades, mais en la regardant à la télévision dans des pubs.

L’idée est partie d’une blague lancée par une fervente supportrice de l’équipe de Gareth Bale. Bethany Evans, voyant que son pays s’était qualifié pour le Mondial, a jugé que se rendre au Qatar était trop cher et les restrictions imposées par les organisateurs ne l’enchantaient guère. Sur les réseaux sociaux, elle a alors lancé une boutade: et si on allait plutôt regarder la Coupe du monde à Tenerife?

Sauf que l’idée a plu, comme le confirme la BBC et de très nombreux supporters ont répondu: «Chiche!» Des milliers de Gallois ont alors débarqué sur l’île des Canaries où ils se sont réunis dans des pubs pour assister à la première rencontre face aux États-Unis. La propriétaire de deux bars a vu déferler des gens avec des maillots et bonnets rouges. «Ils se sont vraiment bien amusés, aucun problème avec eux, a-t-elle dit. Et quand le Pays de Galles a marqué le penalty, c’était juste wow, c’était incroyable, c’était vraiment, vraiment émouvant».

Bière pas interdite

Les Gallois devaient être d’autant plus contents de venir aux Canaries qu’ils ont pour la plupart pris leur décision avant que la FIFA n’annonce que les bières seraient interdites dans les stades du Qatar. À Tenerife, rien de tel et il a dû s’en écouler quelques milliers de litres.

Maintenant, tous les supporters profitent de l’île en attendant le match de vendredi contre l’Iran. Et si le Pays de Galles remporte les trois points après son nul contre les États-Unis, le duel britannique de mardi contre l’Angleterre risque de rendre Tenerife volcanique.

Ton opinion

1 commentaire