Publié

Canton de VaudDes tests rapides disponibles dans des pharmacies

A partir de ce mardi, il est possible de réaliser des tests rapides pour détecter le Covid-19 dans certaines pharmacies vaudoises.

«Les demandes de 24 pharmacies ont été validées et quelques autres sont en attente. Mais toutes ne sont pas encore opérationnelles», explique le DSAS (photo prétexte).

«Les demandes de 24 pharmacies ont été validées et quelques autres sont en attente. Mais toutes ne sont pas encore opérationnelles», explique le DSAS (photo prétexte).

KEYSTONE

Les tests rapides antigéniques pour détecter le coronavirus sont désormais disponibles dans des pharmacies vaudoises, a appris mardi Keystone-ATS. Les premiers tests ont ouvert mardi même dans certaines pharmacies, les suivants suivront de façon échelonnée ces prochains jours. Quelque 4000 tests sont actuellement à disposition du canton de Vaud par jour.

«Les demandes de 24 pharmacies ont été validées et quelques autres sont en attente. Mais toutes ne sont pas encore opérationnelles car elles doivent suivre une formation pour effectuer les frottis nasopharyngés et mettre en place une structure adéquate. Le flux des personnes potentiellement infectées ne doit pas croiser le flux des patients qui viennent acheter une aspirine», a expliqué à l’agence de presse une porte-parole du Département de la santé et de l’action sociale (DSAS).

Les tests rapides seront aussi disponibles dans une vingtaine de cabinets médicaux, soit seulement ceux qui l’ont demandé pour l’heure, précise le DSAS. Les premiers tests rapides avaient ouvert au début du mois de novembre à Unisanté, près du CHUV à Lausanne.

Satisfaction sur la fiabilité

Au total, quelque 4000 tests par jour sont actuellement à disposition du canton, selon le DSAS. A terme, «le volume va certainement augmenter avec l’arrivée d’autres tests sur le marché – nous n’avons pas encore de date -, mais nous ne savons pas dans quelle proportion», indiquent encore les services de Rebecca Ruiz.

Ils se disent par ailleurs satisfaits de leur fiabilité. La procédure est pratiquement la même pour un test antigénique que pour un test PCR. Un frottis est réalisé au fond du nez, puis une gouttelette est déposée sur le test. Le résultat apparaît sous forme de bande dans le quart d’heure qui suit.

(ats/nxp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!