Suisse - Des trains qui roulent de moins en moins vite
Publié

SuisseDes trains qui roulent de moins en moins vite

En 20 ans, les temps de parcours en train se sont notamment rallongés entre Genève et Lausanne, selon la RTS. Diverses raisons expliquent ce phénomène.

Les CFF privilégient la ponctualité à la rapidité.

Les CFF privilégient la ponctualité à la rapidité.

AFP

En 2001, il fallait 31 minutes pour relier Lausanne à Genève, selon la RTS. En 2021, il faut compter cinq minutes de plus. Ce temps de parcours prolongé d’environ 10% en 20 ans est dû à trois phénomènes, d’après les CFF. Le nombre de chantiers a augmenté, comme le nombre de passagers et de convois. Autant de raisons qui expliquent ces minutes supplémentaires.

Un pendulaire à plein temps perdra ainsi 40 minutes sur une semaine. Soit 30 heures sur une année, vacances et fériés déduits. Mais les CFF ne s’inquiètent pas de cette diminution de vitesse. D’après eux, les usagers semblent davantage prêter attention à la ponctualité. «Nos clients préfèrent un train plus lent d’une ou deux minutes, si cela garantit une meilleure fiabilité au niveau de l’horaire», explique ainsi Frédéric Revaz à la RTS.

Quant à un retour à un temps de parcours raccourci, il ne faut pas s’y attendre, semble-t-il, les CFF privilégiant la sécurité à la rapidité. De nouvelles lignes devront donc être construites pour des trajets moindres.

(cbx)

Votre opinion

32 commentaires