Publié

SciencesDes trous noirs découverts dans les océans

Des chercheurs ont découvert des trous noirs dans les océans. Comme ceux de l'espace, ils aspirent tout même la lumière.

Le trou noir des océans aspire tout, même la lumière.

Le trou noir des océans aspire tout, même la lumière.

EPFZ

Tous deux ont des limites bien définies et rien ne peut leur échapper: les tourbillons géants dans les océans se comportent mathématiquement comme les trous noirsde l'espace, selon les conclusions d'un mathématicien de l'EPF Zurich et d'un océanographe de l'Université de Miami.

Les résultats de l'étude publiée dans le Journal of Fluid Mechanics pourraient permettre de mieux comprendre les mécanismes du climat ou encore les schémas de propagation des déchets et des marées noires dans les océans, indique l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) lundi.

Rien n'y échappe

Comme le trou noir dont la masse est si importante qu'il aspire tout même la lumière, le tourbillon possède des limites bien définies, auxquelles rien n'échappe, pas même l'eau. Les scientifiques ont constaté qu'il n'y avait pratiquement pas de mélange avec l'eau extérieure pendant presque une année.

Le tourbillon fait en quelque sorte office de moyen de transport. Au large de l'Afrique du Sud par exemple, les tourbillons qui apparaissent dans le courant des Aiguilles conduisent l'eau chaude vers le nord.

Les tourbillons renferment également du plancton, des déchets et du pétrole. Les nouvelles connaissances sur le phénomène pourraient permettre de calculer la progression d'une marée noire.

Les tourbillons géants en vidéo

(ats)

Votre opinion