12.11.2015 à 17:51

ValaisDes vignerons ne veulent pas d'une AOC «Suisse»

Ils s'engagent à produire des «vins sans artifices» et estiment «dangereux d'affaiblir» l'AOC valaisanne.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Une cinquantaine de vignerons, encaveurs et commerçants en vin valaisans s'opposent aux modifications de l'ordonnance sur la vigne et le vin proposées par l'Interprofession de la branche. Ils ne veulent pas d'une AOC «Suisse», trop permissive à leurs yeux.

La segmentation proposée par l'Interprofession de la vigne et du vin du Valais (IVV) comprend une AOC «Marque Valais» et une AOC «Suisse». Cette dernière «n'a plus grand chose à voir avec l'AOC valaisanne actuelle puisque de nombreuses pratiques aujourd'hui interdites en Valais et dans la plupart des autres grandes régions viticoles du pays seront désormais acceptées», déplorent les cinquante-quatre acteurs de la vitiviniculture valaisanne jeudi dans un communiqué.

Ils pointent du doigt l'autorisation d'utiliser «des copeaux, du moût concentré rectifié (MCR) pour édulcorer des vins» ou encore «le coupage autorisé pour tous les cépages, blancs et rouges, avec 10% de raisins ou de vins provenant d'autres cantons».

Ils s'engagent «pour la production de vins sans artifices» et estiment qu'il est «dangereux d'affaiblir» l'AOC valaisanne. Ils adresseront une lettre au chef du département valaisan de l'économie, de l'énergie et du territoire Jean-Michel Cina pour lui faire part de leur «soutien à toutes les décisions visant à protéger la qualité de nos produits AOC».

«En terme de surface, nous représentons quelque 600 hectares, soit plus de 10% environ de la surface viticole cantonale», a précisé le vigneron-encaveur Jacques Disner, porte-parole des cinquante-quatre opposants.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!