Publié

FootballDestination Brésil - Le monde est rond comme un ballon (ENCADRE)

La gazette hebdomadaire du Mondial au Brésil (12 juin-13 juillet): l'actualité décalée des préparatifs et des 32 sélections qualifiées et tout ce qui se dit dans le monde sur la compétition: - Engagement Ronnie Saiegh, un petit garçon de 8 ans, a été choisi pour être la mascotte de l'équipe des Etats-Unis, qu'il accompagnera au Brésil.

Sauf qu'il n'était pas au courant: c'est sa soeur Yamila qui a tout manigancé en l'inscrivant au concours lancé par une entreprise de restauration rapide. La deuxième surprise, c'est que la mascotte des Américains soutient... l'Argentine! Car le garçon et sa famille, qui résident à Miami, sont de la même nationalité que Leo Messi, l'idole de Ronnie. "C'est un truc de fou et je suis jalouse de ne pas y aller moi-même", avoue sa soeur. - Ouverture Vu l'engouement autour des Diables Rouges en Belgique, le sélectionneur Marc Wilmots a décidé que tous les entraînements durant la préparation seraient ouverts au public. "Les supporters nous ont portés vers le Brésil. Ils ont le droit de poursuivre cette aventure avec nous. Je n'ai de toutes façons rien à cacher", a expliqué Wilmots. Lundi et mardi, lors des deux premiers jours de stage, les fans étaient à chaque fois près d'un millier à se presser dans les tribunes du stade de Genk où la Belgique effectue sa première semaine d'entraînement. - Combinaison Voilà Vicente Del Bosque habillé pour l'été! L'entreprise de mode chargée des vêtements de l'équipe espagnole a eu l'idée insolite de broder sur la doublure de la veste du sélectionneur 23 phrases d'encouragement écrites par des supporteurs de la Roja. Ce sont des mots comme Rêve, Espoir, Lutte, Eternité, Passion ou Coeur. Del Bosque n'aura ainsi au Brésil pas seulement de la pression sur les épaules, mais aussi une source d'inspiration. - Crochet De l'atome au ballon: le ministre des Affaires étrangère iranien Mohammad Javad Zarif a profité d'une pause la semaine dernière à Vienne, dans les négociations autour du très controversé programme nucléaire iranien, pour faire un crochet auprès de son équipe nationale en stage de préparation dans le sud de l'Autriche, à Bad Waltersdorf. "Ravi de voir nos garçons sur le terrain. Leur ai demandé de faire de leur mieux pour décrocher la victoire en juillet, ils m'ont demandé la même chose", a twitté le ministre, avec une photo le montrant aux côté des joueurs. Plusieurs joueurs ont un compte Twitter certifié. Le défenseur de Persépolis Hossein Mahini (@HosseinMahini), qui a posté son premier message le 13 mai, a eu droit à un mot de bienvenue de la part du créateur du réseau social, Jack Dorsey. Les joueurs évoluant en Iran ne pourront toutefois pas "gazouiller" officiellement à leur retour au pays, l'accès au réseau social étant bloqué par les autorités. - Remise La direction de la Fédération russe (RFU) a annoncé qu'elle ne pourrait pas payer aux joueurs l'intégralité des primes de la qualification au Mondial. La presse indiquait qu'ils n'allaient recevoir "que" sept millions d'euros sur les dix initialement promis. Mais le président de la RFU, Nikolai Tolstykh, s'est néanmoins engagé à remettre aux joueurs ce montant en espèces avant leur départ pour le Brésil, le 7 juin. - Qui peut le plus peut le moins Contrairement à d'autres sélectionneurs, celui du Mexique, Miguel Herrera, a dans un premier temps décidé d'interdire les relations sexuelles à ses joueurs durant le Mondial. "Non, pour personne", a tranché le "Pou" dans le journal Reforma. "Ce ne sera pas un camp militaire", a-t-il nuancé, en affirmant que les joueurs pourraient voir leur famille, utiliser le téléphone portable ou participer aux réseaux sociaux. Mais "nous allons disputer un Mondial, on n'y va pas pour faire la fête ou s'éclater", a insisté Miguel Herrera. Ce mercredi, il a infléchi sa position. "Je ne vais pas leur interdire d'avoir des relations sexuelles mais je veux penser au football et j'espère que les garçons vont faire de même, car personne n'est mort de 40 jours d'abstinence. Il y a des gens qui arrivent vierges au mariage et qui tiennent 20 ou 25 ans, alors, par pitié, 40 jours ça ne va tuer personne". - Tête Combien coûte un fauteuil surmonté de la vraie tête de Diego Maradona? Un site de vente par internet a pris le légendaire N.10 argentin comme tête de gondole pour une publicité enregistrée depuis Dubaï, où il réside. Tandis qu'un groupe d'amis brésiliens regarde un match de leur Seleçao, le "fauteuil Maradona" se moque de chaque action ratée, à grand renfort de cris tonitruants. "C'est nous les meilleurs", hurle-t-il aussi en parlant de son équipe nationale. Et tout à coup, il disparaît en fumée... Vendu ! - But Tout est bon pour décrocher la sixième étoile, objectif voire obsession de la Seleçao et des supporters brésiliens. Même la magie noire. Un magasin de vêtements à Rio de Janeiro vend à 16 euros pièce des poupées vaudou représentant les trois équipes du groupe du Brésil: la Croatie, le Mexique et le Cameroun. Mais les clients ont voulu préparer la finale rêvée contre le grand rival et ont donc exigé de pouvoir piquer des poupées de l'Argentine... qui se vendent finalement le mieux! bur-ybl/pal/dla/gv

(AFP)

Ton opinion