Publié

FootballDestination finale, le Brésil

Le Mondial 2014 au Brésil fait rêver l’équipe de Suisse. L’expédition commence ce soir en Slovénie, où la défaite est interdite.

par
Nicolas Jacquier
Ljubljana
Tim Clayton/Corbis

Par la seule magie que dégage l’évocation de son nom, le Brésil, pays du futebol par définition, nous fait tous rêver. On ne retient que la lumière pour mieux oublier sa face cachée, l’envers du décor, la misère sordide, la violence. Dans le miroir des songes et des clichés, ses plages paradisiaques, son chaud soleil et ses rythmes de samba endiablée peuplent l’imaginaire, y compris celui des footballeurs helvétiques aux yeux desquels leur absence dans deux ans serait inexcusable. Tous veulent s’y rendre, traverser l’Atlantique pour être les acteurs d’une Coupe du monde dont le coup d’envoi sera donné le 12 juin 2014, à Sao Paulo. 643 jours nous en séparent aujourd’hui, au moment où la Suisse entame à Ljubljana un périple qui doit, ce soir déjà, la rapprocher des plages de Copacabana que ses joueurs souhaitent tant découvrir.

Votre opinion