Actualisé

Canton de GenèveDeux aménagements pour les baigneurs au quai de Cologny

Ouvertes aux baigneurs dès vendredi soir, ces nouvelles installations, favorables à la détente, doivent également faciliter l'accès à l'eau.

Deux nouveaux aménagements lacustres ont été créés au bord du quai de Cologny, à Genève. Circulaire et en bois, l'un d'entre eux offre une surface sur le lac de 800 mètres carrés et invite à la contemplation. Ils seront ouverts aux baigneurs dès vendredi soir.

Deux nouveaux aménagements lacustres ont été créés au bord du quai de Cologny, à Genève. Circulaire et en bois, l'un d'entre eux offre une surface sur le lac de 800 mètres carrés et invite à la contemplation. Ils seront ouverts aux baigneurs dès vendredi soir.

KEYSTONE

Deux nouveaux aménagements lacustres ont été créés au bord du quai de Cologny, à Genève. Circulaire et en bois, l'un d'entre eux offre une surface de 800 mètres carrés sur le lac. Ils seront ouverts aux baigneurs dès vendredi soir.

L'Etat de Genève veut faciliter l'accès à l'eau. Ces installations font partie du projet de réaménagement du quai, sur deux kilomètres entre Genève Plage et le port de la Belotte, a expliqué mercredi devant les médias Alexandre Wisard, directeur du Service du lac, de la renaturation des cours d'eau et de la pêche. Et de saluer la bonne collaboration entre le canton et la commune de Cologny sur ce dossier.

Lancé en 2017, ce dossier à 10 millions de francs comprend le remplacement des rochers immergés par des pierres plates en calcaires, plus favorables à la détente, et l'aménagement d'infrastructures. Le canton de Genève a construit un ponton linéaire en béton sur pilotis d'une longueur de 45 mètres.

Anneau en bois

De son côté, Cologny a financé, pour un coût de 2 millions, une plateforme en forme d'anneau mesurant 16 mètres de large et 40 mètres de diamètre, avec une piscine naturelle en son centre. Portée par des pilotis et une structure métallique, elle est recouverte de bois de chêne genevois non traité qui se patinera avec les années, selon son concepteur Nicolas Deville.

L'architecte s'est intéressé à ce qui existe ailleurs en matière d'aménagements lacustres. «C'est la plus grande plateforme de ce genre», a-t-il précisé. Offrant une vue dégagée sur le lac, elle invite à la contemplation. Cologny a d'ailleurs établi un règlement qui interdit les barbecues, la musique amplifiée et les chiens, a précisé Bernard Girardet, conseiller administratif. La baignade ne sera pas surveillée.

L'autre volet du réaménagement du quai consiste à recréer une roselière aquatique le long de la rive du lac, afin notamment d'améliorer sa qualité biologique. Interrompues à cause de la crise sanitaire, les plantations reprendront en mars 2021. Pour autant que les finances cantonales le permettent, une deuxième roselière pourrait voir jour le jour, tout comme un second anneau, plus petit, selon Alexandre Wisard.

(ats/nxp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!