Musique - Deux artistes romands dans une série Netflix

Publié

MusiqueDeux artistes romands dans une série Netflix

Une chanson du groupe jurassien Carrousel et une de la Jurassienne bernoise Phanee de Pool se retrouvent à la suite dans un épisode de «Guide astrologique des cœurs brisés».

par
Laurent Flückiger
Dans l’épisode 4 de la saison 2 de la comédie «Guide astrologique des cœurs brisés», Davide et Alice sont à Paris. La production a donc choisi des chansons francophones, en l’occurrence celle de deux groupes romands.

Dans l’épisode 4 de la saison 2 de la comédie «Guide astrologique des cœurs brisés», Davide et Alice sont à Paris. La production a donc choisi des chansons francophones, en l’occurrence celle de deux groupes romands.

LUCIA IUORIO/NETFLIX

Les fans ont l’oreille fine. Carrousel et Phanee de Pool peuvent en témoigner. C’est en effet grâce à eux que le duo jurassien comme la chanteuse jurassienne bernoise ont su qu’un de leurs morceaux passait dans une série Netflix, «Guide astrologique des cœurs brisés»

Au début de l’épisode 4 de la saison 2 de cette production italienne, mis en ligne le 8 mars, l’héroïne, Alice, et Davide arrivent à Paris. Alors que depuis leur taxi ils voient défiler la tour Eiffel, les bateaux-mouches ou le Moulin-Rouge, bref la carte typique de la capitale française, on entend «Les cent pas» de Carrousel. «C’est marrant, nous dit Léonard Gogniat, cofondateur du groupe avec son épouse, Sophie Burande. On avait eu une demande d’utilisation d’une de nos chansons pour une série mais on n’avait pas d’autre info là-dessus. Jusqu’à ce qu’on reçoive un message d’un fan en France qui nous dit qu’il a reconnu «Les cent pas» sur Netflix.»

Et ce n’est pas un mais deux Romands qu’on entend dans «Guide astrologique des cœurs brisés» puisque à la minute d’après Alice profite seule de la suite deluxe d’un hôtel sur les paroles de «Luis Mariano» de Phanee de Pool. Cette dernière aussi a été totalement surprise. «Un matin, j’ai commencé à recevoir plein de messages à ce sujet. Je ne captais pas, je pensais que c’était du flan», raconte celle qui s’appelle à la ville Fanny Diercksen, au téléphone, en route pour donner un concert à Bruxelles. Elle explique: «Il y a un an et demi à deux ans, un monsieur a contacté papa. Il lui a parlé Netflix, série, musique. Papa a dit oui. On a envoyé trois chansons et ils en ont choisi une. Mais j’avais complètement oublié ça!»

Effets sur le streaming

L’impact a été immédiat puisque 5000 recherches de «Luis Mariano» de Phanee de Pool sur Shazam – une application qui permet de reconnaître les chansons – ont été comptabilisées en une seule journée et le titre est en passe d’atteindre les 100 000 écoutes sur Spotify. «Maintenant, ça sera intéressant de voir si les droits d’auteur sont plus intéressants que ceux du streaming», commente la Jurassienne bernoise, qui se bat beaucoup contre les rémunérations quasi insignifiantes des grandes plates-formes aux côtés d’autres artistes suisses.

De son côté, Carrousel n’a pas encore jeté un œil aux chiffres. Le groupe revient tout juste d’une tournée de dix dates en Allemagne et prépare le concert de vendredi 18 mars au Théâtre du Jura, à Delémont. «C’est l’étape régionale, devant notre public qui est là depuis nos débuts», se réjouit Léonard.

À son retour de Belgique, Phanee de Pool se remettra à l’écriture et la mise en place de son nouvel album, successeur d’«Amstram», sorti en 2019. Et si elle devait entendre de nouveau l’une de ses chansons dans un film ou une série elle choisirait «Bâton vanille», «chantée en play-back par Julia Roberts, j’adorerais!» rigole-t-elle.

Ton opinion

1 commentaire